soirée - Page 2

  • Une soirée très littéraire avec Gérard Mans

    soirée, littéraire, mansRendez-vous ce jeudi 22 janvier dès 18h30 chez « livres au trésor », place Xavier Neujean, pour une soirée pas comme les autres. Au programme, une rencontre avec Gérard Mans, écrivain, à l’occasion de la sortie de son bouquin ‘Poche de noir’. 

    Présentation de l’événement : « À Livre aux Trésors, comme dans toutes les librairies, nous avons des clients qui écrivent. Et parmi nos clients, il y a des auteurs de talent. Parfois, c’est embarrassant: nous n’aimons pas et c’est toujours délicat à avouer. Parfois, rarement à vrai dire, nous sommes enthousiasmés par la réussite d’un texte. C’est le cas devant le premier roman publié par Gérard Mans aux éditions Maelström, Poche de noir. Au mitan des années nonante, un détective se lance à travers l’Europe sur les traces d’un employé de musée de Charente-Maritime qui a déserté son poste. Qu’arrive-t-il à cet homme qui parle seul, se prend pour une pieuvre et subit l’appel hypnotique d’un tableau du Caravage disparu en mai 45 dans un bunker berlinois ? Sur fond de conflits yougoslaves, ce faux polar enlevé comme un road-trip nous fait croiser la route de marchands de drogue, d’amateurs d’art et de banquiers. Et pour ceux-ci, un homme à la dérive ressemble moins à un céphalopode qu’à un beau pigeon.

    Né en 1964 à Liège, Gérard Mans fut critique d’art, bibliothécaire et, aujourd’hui, enseignant. C’est d’abord dans le cadre d’une réflexion sur les images et l’art d’aujourd’hui qu’il engage son travail d’écriture. Elle est un instrument d’écoute: celle accordée aux gens dans le monde comme à lui-même. C’est peu dire que se dégage de la lecture de Poche de noir une profonde sensibilité à l’humanité, même lorsqu’elle se cache dans les sombres recoins de l’Histoire récente. La rencontre sera animée par Pascal Leclercq, romancier, traducteur et poète, ce qui nous promet une soirée d’une grande finesse littéraire et humaine. Un auteur belge est né, venez le célébrer avec nous
     ».

  • C’est la grande soirée du FC Richelle United !

    richelle, united, soirée

    Ce samedi 17 janvier, place à une soirée très attendue par tous les partisans du FC Richelle United, ce club de foot qui nous est voisin. Histoire de débuter l’année sur les chapeaux de roues, le club richellois a décidé d’organiser sa soirée. Cette dernière se tiendra à partir de 22h à la salle des Traiteaux à Visé.

    Fumal, Mimo et Sergio sont chargés de mettre le feu jusqu’au bout de la nuit. A noter que des hôtesses ‘Trojka’ seront présentes et que vous aurez peut-être la chance de recevoir divers cadeaux au cours de la soirée.

  • Fête à Berneau : Maxique et Mimo vont mettre le feu

    maxique, mimo, soiréeAprès une soirée dédiée aux amateurs de cartes, on enfile la deuxième ce samedi soir à Berneau. Place en effet à une soirée qui risque de s’avérer vraiment très festive. En effet, lorsqu’il s’agit de mettre le feu au dancefloor, Mimo et Maxique sont les deux DJ’s à convier. Bonne nouvelle, le comité de fête berneautois leur a demandé d’animer la soirée du samedi. Voilà qui promet !

  • Berneau : un jogging semi-nocturne et une soirée camping

    berneau, fête, al, vile, cinse, jogging, camping, soiréeCe samedi, le programme de la fête à Al Vile Cinse est tout aussi spécial que ce qui vous était proposé hier avec le plus grand marché de Noël de l’été. En effet, vous aurez l’opportunité de prendre part à un jogging semi-nocturne, mais totalement festif, de 6 et 12 km. Bonne nouvelle pour les assoiffés, des ravitaillements seront organisés tous les 2 km ! Cette partie sportive sera suivie de la désormais traditionnelle soirée camping !

  • Une soirée ce samedi en mémoire des Bandas

    banda,s dalhem, soiréeIl y a quelques années, Dalhem était connu au-delà des frontières belges pour une raison : son festival de Bandas. A l’époque, de nombreux groupes émanant de l’Europe entière (France, Espagne, Italie…), mais également de terres plus lointaines (Martinique…), débarquaient à Dalhem, le temps d’un week-end de fiesta intensive. 

    Histoire de se remémorer les grands moments de fête vécus dans la Vieille Ville et son prolongement, le Délirirum Tremens Band vous convie chaque année, le premier samedi du mois d’août à partir de 20 heures, dans la prairie des vachettes pour une soirée en mémoire du festival. Bonne nouvelle : l’ambiance est toujours terrible et l’entrée est gratuite !