- Page 3

  • Trois Oies sauvages de retour sur scène ce samedi

    soirée,festiveLes Oies sauvages sont de retour ! Enfin, en partie… Ce samedi soir, Michel Hocks, Christine Michel et Salvatore Lombardo vont effectuer leur grand retour sur scène dans le cadre de la fête de la Saint-Louis à Dalhem (Cronwez). Trois autres musiciens professionnels les accompagneront pour la première prestation officielle de D6Bal, un tout nouveau groupe. « Il y a quelques mois, j’ai recontacté plusieurs anciens membres des Oies Sauvages susceptibles de vouloir débuter une nouvelle aventure », narre le chanteur de l’ancien groupe phare de la région. « Le projet a plu à Christine et Salvatore. Nous nous sommes alors entourés afin d’être six et nous nous sommes mis directement au travail. Notre objectif n’est plus de faire le show durant des soirées entières. A présent, nous livrerons des prestations de 2h ou 2h30, pas plus. En effet, c’était bien trop contraignant d’enchaîner les heures sur scène comme nous le faisions à l’époque des Oies sauvages ». Le style sera, par contre, assez similaire par comparaison à ce qui était proposé par les Oies il y a quelques années. « De fait, nous allons de nouveau chanter de la variété française et anglaise », avoue Michel Hocks avant de conclure. « Plus les jours défilent, plus la pression monte ! Notre public reste sur une belle image de nous. Nous souhaitons évidemment garder cette marque de fabrique. Mais ce n’est pas pour cette raison que nous allons accumuler les prestations. Notre souhait est d’évoluer sur scène une vingtaine de fois par an. La cadence n’est donc plus la même qu’à la grande époque des Oies »... 

    soirée, festive

  • Un jogging en hommage à Loïc Gilis suivi d'une soirée avec Sergio et Mimo ce soir

    loic, gilis, joggingLe dimanche 22 février, la Jeunesse des Rouges de Dalhem perdait un de ses membres. Décédé tragiquement alors qu’il avait convié ses amis de l’armée à un week-end festif en Cité ardente, Loïc Gilis (24 ans) avait fait une chute mortelle d’un balcon. Ce vendredi, ses potes dalhemois ont décidé de lui rendre hommage. 

    Originaire d’Hermée, Loïc Gilis était un Dalhemois de cœur. La fête de la Saint-Louis était, pour lui, un évènement immanquable. Motivé à faire de cet évènement un véritable succès, le membre de la Jeunesse des Rouges n’hésitait pas, chaque année, à passer des heures derrière la pompe. Des bières, il en tirait plusieurs dizaines par jour ! Ce week-end, c’est donc sans l’un de ses piliers, décédé tragiquement le 22 février d’une chute mortelle depuis l’Auberge Georges Simenon à Liège après une virée festive avec ses potes de l’armée, que les Rouges s’apprêtent à faire la fiesta. Mais s’il est toujours bien présent dans le cœur de nombreux Dalhemois, Loïc sera également dans toutes les têtes ce week-end. Et encore davantage vendredi ! En effet, le loic, gilis, joggingcomité local a décidé de lui rendre hommage en organisant un jogging à son nom. Une activité sportive qui lancera l’édition 2015 de la Saint-Louis. Il faut dire que Loïc a aussi évolué durant plusieurs saisons à l’Elan Dalhem, le club de football des Rouges au sein duquel il a occupé avec brio le poste délicat de gardien de but.

    Cette manifestation est organisée ce vendredi au départ de la Résidence Jacques Lambert à Cronwez. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y en aura pour tous les âges. Dans un premier temps, soit à 19h, les jeunes de moins de douze ans seront mis à l’honneur grâce à une série de 200 mètres. Puis ce sera au tour des adolescents et des adultes de montrer de quel bois ils se chauffent. Deux parcours bucoliques passant par les quatre coins de la commune vous seront proposés dès 19h30 : l’un de 5 km, l’autre de 10km. Une chose est sûre, ce sera l’esprit de loic, gilis, joggingconvivialité qui primera tout au long de ce « Challenge Loïc Gilis ». A l’instar de la philosophie prônée par l’ancien footballeur, après l’effort le réconfort ! Ainsi, une soirée dansante sous chapiteau clôturera le programme. Comme d’habitude, le public présent devrait être varié. Il y aura évidemment les jeunes qui ont terminé leur session d’examens, les fêtards de la région… Mais aussi, cette année, les sportifs, heureux de prendre un verre après ce Challenge, et surtout les amis de Loïc, conscients que la vie peut basculer à tout moment et souhaitant, par conséquent, profiter un maximum des activités qui leur sont proposées. 

  • Une grande braderie et un festival de jazz à Visé

    visé, festifComme chaque année, le troisième week-end du mois de juin sera synonyme de grande fête dans le centre-ville de Visé. La capitale de la Basse-Meuse s’apprête, une nouvelle fois, à être au centre des préoccupations d’un public qu’on annonce encore très nombreux si le temps est évidemment de la partie. D’ailleurs, histoire que tout le monde puisse profiter de la grande braderie, cette dernière sera lancée dès jeudi. Mais attention, contrairement au samedi et au dimanche, le centre ne sera pas piétonnier et aucune animation musicale n’est prévue lors des deux jours d’ouverture. Bref, la majeure partie du programme concerne les 20 et 21 juin. D’ailleurs, outre les bonnes affaires réalisables dans tous les magasins mosans, « l’Abel Braham Jazz Festival » dans les cafés et restaurants du centre ravira les amateurs du genre le samedi soir. De surcroît, vous pourrez aussi découvrir les nouveaux modèles des concessionnaires visétois ainsi que les dernières innovations en matière de vélos électriques et vélomoteurs sur la place Reine Astrid ces samedi et dimanche. A noter que cet évènement gratuit sera également le théâtre d’un grand concours « chèques commerces » durant les quatre jours de festivités. Il y aura d’ailleurs la modique somme de 1.000€ (dix fois 100€ en chèques commerces) à remporter afin de pouvoir s’adonner au shopping dans les différents commerces visétois. En parlant de festivités, on conclura en vous signalant que le cloître sera bien évidemment en fête... 

  • Une plage à deux pas de Dalhem

    visé, plageC’est reparti pour de nouvelles aventures avec Visé sur Plage. Une fois encore, l’île Robinson s’est couverte de sable, de châteaux gonflables, d’un filet de volet, de transats et d’un bar à cocktails.

    Cette édition 2015 est pleine de surprises et de nouveautés, comme un espace couvert pour les jours où le ciel fait grise mine. Des animations seront aussi programmées régulièrement.

    Fun For Kid’s et Visé sur Plage sont accessibles jusqu’au 31 août, de 11 à 19h, et les vendredis et samedis jusqu’à 21h. Lem

  • Changement de chef de groupe au sein de l’Arc-Blegny : Ernst succède à Lejeune

    image1.jpegAprès quinze années d’engagement au conseil communal et après avoir emmené la liste de l’Arc Blegny lors des dernières élections, Sabine Lejeune a décidé de mettre fin à son mandat politique. C’est Serge Ernst qui prend la relève en devenant le nouveau chef du parti phare de l’opposition.

    Ca bouge du côté de Blegny où les premières grosses chaleurs sont synonymes de changements. L’Arc Blegny est, en effet, en pleine mutation. Le groupe politique vient de perdre son leader. Désirant relever de nouveaux défis, Sabine Lejeune a décidé de céder le témoin. « Dans le cadre de la réforme institutionnelle et en tant que directrice de plusieurs structures d’accueil, je suis amenée à m’impliquer dans de nouvelles activités et à m’engager dans différentes instances du secteur de la petite enfance. Face à ces nouveaux enjeux et n’ayant pas pour habitude de faire les choses à moitié, j’ai dû faire des choix et renoncer à mes mandats politiques de conseillère communale et de chef de groupe de l’Arc Blegny », déclare-t-elle avec la détermination qu’on lui connaît.

    Mûrement réfléchi, le choix de Sabine Lejeune va apporter un nouveau souffle à un parti qui s’est déjà pas mal rajeuni ces dernières années. « C’est une page qui se tourne mais, même si c’est avec un petit pincement au cœur, je pars l’esprit serein car je sais que la relève est assurée par de jeunes gens dynamiques et déjà très investis dans la commune », reprend Sabine Lejeune. « J'ai pleine confiance en Serge Ernst comme chef de groupe et en l'ensemble des membres de l'Arc Blegny afin de continuer l'action entamée au service des Blegnytois et je continuerai bien évidemment à soutenir le groupe ».

    En effet, c’est Serge Ernst qui occupe désormais le rôle de chef de parti. « Au nom du groupe, je tiens à remercier Sabine Lejeune pour tout le travail accompli dans un contexte d'opposition qui n'est pas toujours évident », déclare-t-il à son tour. « Le prochain Conseil communal est prévu le 25 juin. Nous avons déposé les documents à la commune vendredi matin afin d’officialiser les modifications. Mon objectif est de poursuivre l’activité politique avec les nouveaux mandataires. Ensemble, ils représentent une belle brochette communale. De fait, ils proviennent des quatre coins de Blegny. Nous tâcherons de continuer à surveiller le travail de la majorité, avec une attitude positive et constructive, notamment sur le dossier de la caserne de Saive. Si nous avons créé un comité de pilotage, c’est parce que les enjeux sont très importants. En effet, ce dossier a un impact global sur tous les Blegnytois. Tant d’un point de vue fiscal que pour les habitants, Saive représentant 40% de la population blegnytoise ». 

    Chaises musicales

    Sabine Lejeune quittant le Conseil communal, c'est une jeune maman de 30 ans qui prend la relève, à savoir Caroline Petit. Jusqu'ici conseillère CPAS, Caroline est impliquée depuis de nombreuses années tant dans la vie politique locale que dans la vie associative. Après l'arrivée de Jérôme Gaillard et de Charly Dedée il y a quelques mois, l'ARC Blegny rajeunit ainsi ses troupes avec une moyenne d'âge de sept conseillers communaux qui avoisinera la quarantaine ! Au niveau du CPAS, après avoir assuré l'intérim lors du récent congé de maternité de Caroline Petit, c'est Nicole Counen qui reprend le flambeau. Ce sont ainsi les sept villages de la commune qui sont représentés par les dix conseillers communaux et CPAS de l’Arc.