- Page 5

  • Feneur : une brocante ce dimanche au village

    brocante, dalhemUne grande brocante est organisée ce dimanche dans les rues du village de Feneur. Emplacements libres. Renseignements : 0496.626.820. 

    A noter que le Délirium Tremens Band sera en concert sur place de 10h30 à 14h30. Ensuite, de 15h à 17h, ce sera C’D’laSoul qui prendra le relais sous le chapiteau. Enfin, sur le coup de 18h, place à un souper de clôture.

  • Ils ont créé les meilleurs boulets liégeois

    lequet, bouletsLes Blegnytois Ginette et Julien Lequet ont de nouveau été au centre des conversations samedi. Cette fois, non pas à cause de leurs fameux boulets liégeois, mais bien grâce à leur soixantième anniversaire de mariage.  

    Si le café Lequet est devenu une institution à Liège, c’est grâce aux innovations de Ginette et Julien Lequet. Le couple blegnytois a repris le bistrot liégeois en 1958. Quatre ans plus tard, il n’a pas hésité à  lancer une carte. « En 1962, le grand marché hebdomadaire dans la rue du café a été transféré à Droixhe », explique l’homme âgé de 81 ans. « Pour attirer d’autres clients, nous avons alors décidé de proposer de la restauration rapide. A l’époque, nous étions les premiers cafetiers à présenter un petit menu ».

    C’est ainsi que les fameux boulets Lequet sont nés. « Allez, je vais tout vous dire », confie Ginette Lequet (77 ans). « Il s’agit d’une recette de grand-mère. J’ai débuté par préparer un kilo de boulets. A la fin, je travaillais avec 90 kilos de viande, tellement les clients raffolaient de ce plat » !

    En 1992, le café Lequet a été revendu à Stockis. Mais ce n’est pas pour cette raison qu’il a perdu de sa renommée. « Le café est connu dans le monde entier », reprend Julien Lequet avec un sourire en coin. « Il y a quelques années, un de mes amis est parti travailler pour une compagnie aérienne. Il faisait souvent des trajets entre New-York et Shanghai. Un jour, il a débarqué dans une brasserie US et a découvert une brochure qui évoquait différents coins d’Europe. En feuilletant le bouquin, il a trouvé un dossier sur la Belgique, puis quelques pages sur Liège, avant de tomber sur un chapitre évoquant le café Lequet » !

    En proposant son fameux boulet liégeois, la famille Lequet a attiré une clientèle très variée. « Un jour, je suis tombé sur un couple de Liégeois accompagné d’amis canadiens. Les deux personnes de notre région souhaitaient emmener leurs potes dans un endroit typique. Ils ont alors pensé à mon établissement. Le couac, c’est qu’ils ne se rappelaient plus où se trouvait le café. C’est alors que les Canadiens ont dit :’ne vous tracassez pas, on va vous y emmener’ ! Grâce à de la documentation, ils avaient en effet beaucoup entendu parler auparavant de mon café ».   

    Samedi après-midi, Ginette et Julien, qui ont également géré le dancing « la jardinière » dans la rue du Condroz, ont fêté leur soixantième anniversaire de mariage. Pas question cette fois de proposer des boulets à leurs convives pour leurs noces de diamant ! « Il faut parfois un peu changer ses habitudes »...

  • Mortroux : la fête se termine en beauté

    mortroux, fêteVoilà, c’est fini ! L’édition 2014 de la fête à Mortroux, c’est bientôt du passé. Heureusement, il reste un jour pour faire le plein de folies.

    A partir de 16h, place à une ballade musicale dans les rues du village en compagnie de la banda du Remix Band de Visé.

    Puis rendez-vous vers 23h pour une soirée animée par le groupe bien connu dans la région « La Bande à Lolo » et la ravissante Julie Carpino (The Voice Belgique).

  • Mortroux : place à la traditionnelle soirée théâtrale, un événement gratuit

    mortroux, fêteComme chaque lundi de fête à Mortroux, c’est une soirée théâtrale qui rythmera la fin de journée.

    Au programme, la pièce « Cher Edouard », interprétée par les « Amis du Ri d’Asse », ravira les amateurs du genre. Bonne nouvelle, l'entrée est gratuite.

    Rendez-vous à 20h pour suivre cette comédie en deux actes.

    Si vous ne savez pas vous libérer ce soir, la pièce sera rejouée dimanche à 15h. 

  • Mortroux : le dimanche, il y en a pour tous les goûts

    mortroux, fêteVous êtes probablement beaucoup à ne pas avoir longuement fermer l’œil. Il faut dire que la soirée du samedi conjuguée à la brocante dès 6h dans les rues du village ont même permis à certains de faire nuit blanche. Espérons que ces derniers tiennent le coup car la journée sera longue. Très longue même.

    Après un grand barbecue à midi suivront des concerts de Listao et Why Not. A 16h30, un blind-test animé par Jomel débutera. Puis à 20h, ce sera le groupe Back to Back qui prendra le relais. Enfin, une soirée animée par Oli Soquette et Edouard terminera un programme de feu.