Les ambulants gèrent leur propre marché à Saive

Il y a un peu moins de trois ans, la commune de Blegny créait l’événement : en septembre 2017, le premier marché couvert de la province était inauguré à la caserne de Saive, pour le plus grand bonheur des villageois, mais également de tous ceux qui apprécient se rendre à ce type d’événements.

« À l’époque, c’était une société extérieure qui gérait le marché, à savoir Charve », précise Léonard Monami, le président de la fédération nationale du commerce ambulant. « Le contrat avec Charbe s’est terminé à la fin du mois de mai. Il n’a pas été renouvelé. Une nouvelle ère pouvait ainsi commencer, toujours dans le respect des vœux communaux ».
 
Myriam De Winter, bien connue pour son activité à la Maison De Winter, un établissement qui a été transformé en galeries commerciales à Barchon suite à la fermeture du commerce dont la longévité a marqué les esprits, servait notamment à un stand sur le marché de Saive. Eh bien, c’est elle qui a repris la gestion de cet événement silvatien, toujours en accord avec la commune de Blegny !
 
-Concrètement, ça change quoi ?
-Que fait la commune de Blegny pour aider les ambulants ?
-> Les réponses à ces questions dans la Meuse Basse-Meuse de ce jeudi.

Commentaires

  • Mme DeWinter est merveilleuse dans tous les sens du terme et le marché de Saive est super agréable ; le marché est de mieux en mieux fourni.....juste dommage que tout le monde n'ait pas droit à une place sous le hangar en cas de vent fort et pluie mais si non SUPER......

  • La batte non plus ne se fait pas sous hangar...
    C’est le principe même d’un marché. Et je souhaite que celui de Saive devienne aussi populaire que celui de Visé ou d’Aubel.
    Cela prend du temps et c’est bien normal.
    A noter également la facilité de parking sur le site de l’ancienne Caserne.
    Alors, allons-y nombreux et faisons en le prochain marché populaire de la région.

  • Longue vie au marché de mon village ❤❤❤

Les commentaires sont fermés.