Une fiscalité toujours aussi basse en 2020 à Dalhem

La fiscalité était au centre des discussions lors du dernier conseil communal à Dalhem.

Siégeant en majorité absolue, les décisions de la liste Maïeur sont logiquement primordiales. Surtout après l’annonce de l’explosion des taxes à Blegny, commune voisine de Dalhem, qui a fait couler beaucoup d’encre et qui, surtout, a effrayé plus d’un Dalhemois.

Finalement, c’est une bonne nouvelle qui nous a été communiquée. « Nous allons maintenir les additionnelles à l'IPP (impôt sur la personne physique) à 7,5% en 2020. C'est-à-dire, le taux le plus bas des 24 communes de l'arrondissement liégeois », précise Arnaud Dewez. Un choix logique et dans la continuité du travail accompli depuis qu’il est devenu le plus jeune bourgmestre de Wallonie.

La suite de l’explication d’Arnaud Dewez devrait également ravir les Dalhemois. « Au niveau des additionnelles au PRI (précompte immobilier), aucun changement n’est à signaler pour l’année prochaine. En d’autres mots, cela signifie que nous les maintiendrons à 2600 centimes », ajoute en effet le leader de l’équipe Maïeur avant de confirmer l’objectif de sa formation politique sur le plan fiscal.

« Notre volonté est de maintenir une fiscalité basse à Dalhem, comme annoncé dans notre programme électoral et énoncé dans notre déclaration de politique communale », conclut Arnaud Dewez.

Les commentaires sont fermés.