Migrants: l’aire de Barchon fermée par des blocs en béton

Des centaines de blocs de béton sont en cours d’installation sur l’aire autoroutière de Barchon. Elles ont pour objectif d’empêcher les camionneurs d’y passer la nuit et, par conséquence, les migrants de s’y introduire. Une manière plutôt radicale, mais qui ne fera que reporter le problème ailleurs.

Depuis l’été 2018, l’aire autoroutière de Barchon sur l’E40 est confrontée à un afflux de migrants. Ces derniers sont débarqués par les véhicules des passeurs, ils en sortent durant la nuit et essayent d’entrer dans d’autres camions pour repartir vers la côte et embarquer pour l’Angleterre. Mais ils n’y arrivent pas toujours et ils restent ainsi, démunis.

Leur sort a d’ailleurs ému une partie de la population voisine de Blegny et de Soumagne. Au point par exemple de voir le club de foot de Barchon ouvrir une fois par semaine ses douches pour qu’ils puissent se laver. Et même de leur préparer l’un ou l’autre repas.

Mais il y a une autre partie de la population qui n’apprécie pas et qui craint pour sa sécurité...

> Toutes les informations à ce sujet sur nos éditions digitales.

Les commentaires sont fermés.