Le concert de l’An: une formidable réussite

Le 1er janvier, les Dalhemois se retrouvent à la salle des Enfants belges pour une soirée pas comme les autres.

Pour certains, cet événement est même plus important que le réveillon! Au fil du temps, le concert du Delirium Tremens Band, car c’est bien de cela qu’il s’agit, est donc devenu une soirée immanquable. On n’y retrouve d’ailleurs pas seulement des villageois. Des habitants d’autres communes, parfois assez éloignées, mettent un point d’honneur à ne pas louper cette fiesta. Et cette année, quelques Français ont même fait le déplacement. Ces derniers sont des amis de la banda dalhemoise. Tout ce beau monde avait fait connaissance aux Moustoussades, à savoir le festival de Bandas organisé près de Carcassonne (France).

Dimanche soir, la salle était noire de monde. Il n’y avait plus une seule place assise disponible! Les plus assoiffés ont d’ailleurs vécu ce concert debout, à côté du bar. Un incroyable succès qui peut être expliqué par trois éléments. Tout d’abord, il est important de préciser que les événements ne sont pas légion dans notre région le premier janvier. Ensuite, la qualité musicale du spectacle est juste incroyable. Les musiciens ne proposent pas seulement des titres qui font la réputation du Sud-Ouest de la France. On a par exemple eu droit à un medley de Robbie Williams tout simplement phénoménal. Enfin, on peut clairement affirmer que la fibre Bandas est plus que jamais présente à Dalhem. L’anniversaire du Delirium a ravivé une flamme que tous voulaient voir reprendre. À noter qu’après le concert, tout le monde a eu la chance de déguster la choucroute de l’an. Après ce repas, certains musiciens ont été rechercher leur instrument. Et c’est en jouant quelques morceaux dans la salle qu’ils ont pris congé du public. 

Commentaires

  • Belle photo de prof

Les commentaires sont fermés.