Le Coq Mosan chante de bonheur

Soutenu par les autorités communales, le Coq Mosan vient de vivre un évènement capital dans sa formidable ascension vers les sommets de l’ovalie. Le samedi 22 octobre 2016 restera à jamais gravé dans l’esprit des comitards, mais également de tous les proches de ce sympathique club de rugby berneautois.

Sur le coup de 13h, la direction du Coq Mosan se présentait sur une estrade, le long d’un terrain de rugby. Le moment tant attendu pouvait débuter pour les 150 amoureux du ballon ovale présents pour l’occasion. De tous les discours, notamment du président local, du bourgmestre Arnaud Dewez ou encore de Léon Gijsens, échevin des sports, le grand public a retenu trois éléments qui changeront la vie de certains.

Tout d’abord, le club berneautois se dote de sa propre mascotte. Cette dernière se nomme Gilbert. Et ses spécificités sont pour le moins étonnantes. Le géant pèse en effet 54kg et mesure 4,52m. « C’est le comité des fêtes du club qui a pensé à mettre sur pied un géant. Son poids peut notamment s’expliquer par son ossature métallique », nous explique ses créateurs. Et Gilbert a deux parrains, dont notamment Remy. Ce dernier vient de Saint-Remy et est la mascotte de la Jeunesse locale. Un comité présent ce samedi avec son géant pour l’occasion.

Les fans de rugby au féminin ont, pour leur part, été comblées lorsqu’on leur a annoncé la construction d’un bloc sanitaire à proximité des terrains. « Plus besoin de courir jusqu’à ‘Al Vile Cise’, lançait une dame dans la chambrée. « Ce dossier est sur la table depuis longtemps », explique Léon Gijsens. « La commune a aidé le club en cédant 10.000€ pour cette construction ». « Il y aura également des WC pour handicapés et un bloc pour mettre du matériel », ajoute un des comitards.

coq 2 (1).JPG

Les commentaires sont fermés.