Voici les groupes qui seront aux Bandas à Dalhem ce samedi

Les Bandas sont exceptionnellement de retour pour le 25e anniversaire du « Delirium Tremens Band ». Dans ce cadre, douze groupes mettront le feu à la Vieille Ville et à la prairie des vachettes samedi de 14h à 2h du matin. Pour terminer en beauté, la banda dalhemoise clôturera ce marathon musical par une prestation de haut vol dans un chapiteau probablement noir de monde

Les amateurs de fiesta l’espéraient toujours secrètement. De nombreux musiciens français en parlaient abondamment lorsqu’ils rencontraient des fêtards liégeois. Eh bien, leur rêve est devenu réalité ! Les Bandas sont de retour ce samedi à Dalhem !

A l’occasion du 25 anniversaire du « Delirium Tremens Band », douze groupes se réuniront sur un terrain de jeu qu’ils ont bien connu : la Vieille Ville et la prairie des vachettes. Et pour que l’évènement soit encore plus grandiose, la banda dalhemoise a décidé de frapper fort. Très fort même en invitant ses amis belges mais aussi français et néerlandais !

Quatre points d’animation

Pour permettre à tous ces musiciens de faire le show, les organisateurs ont prévu trois points d’animation dans la Vieille Ville. Quant à la prairie des vachettes, où se trouve le grand chapiteau qui accueille notamment les Oies Sauvages pour leur retour sur scène ce vendredi soir, elle constituera un quatrième lieu de fiesta.

Concrètement, six groupes français feront le déplacement. Le plus connu se nomme « les Sans Soucis ». Etonnamment, cette formation était dans les années 60 un groupe de majorettes. Ce dernier s’est mué en groupement musical vingt ans plus tard. A présent, il s’agit d’un groupe indispensable dans tous les festivals de Bandas. Il faut dire que « les Sans Soucis » ont été à sept reprises champions de France. « La Banda de Bessines » a reçu le même nombre de consécrations dans l’Hexagone. Celle-ci est réputée pour son style inimitable composé de pasodobles, rumba et musique populaire. Un mélange à découvrir !

Les Français à l’honneur

Dans une galaxie pas si lointaine que ça, à Loury précisément, vit un groupe de rebelles créé dans les années 2000. Le nom de cette banda française est « Bodega Banda ». Cette dernière fait partie de la rébellion contre l’empire musicalement incorrect. Autant dire qu’on attend avec impatience son show. En parlant de spectacle, celui qui sera proposé par « Lous Berretes » vaudra aussi le déplacement. Ce groupe chargé d’Histoire fête ses 35 ans cette année. Le mois dernier, le « Delirium Tremens Band » de Dalhem a été convié à la fiesta. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette formation possède le sens de l’hospitalité.

« La Banda du Périgord », qui débarque en ligne droite de Sorges, la capitale de la truffe, et qui est composée d’une trentaine de musiciens réputés pour leur énergie, dispose pour sa part d’un répertoire pour le moins pétillant. Quant aux « Incognitos », ou « Incos » pour les intimes, ils vont en surprendre plus d’un ! Ces six musiciens professionnels français emmènent régulièrement les fêtards dans un univers merveilleux à la saveur épicée. Incontournables chez nos voisins, c’est la fine fleur du pays, la crème de la crème des Bandas à Dalhem.

Un groupe néerlandais

Pour être complet, on signalera qu’un groupe néerlandais sera de la partie, à savoir « C’est ça » de Maastricht. « L’émulation » de Stavelot, « la Band d’Heure » d’Heure-le-Romain, « Los Tabascos » d’Halanzy, « Musica Go Go Hé » de la région verviétoise et les Mosans du « Houm Papa Band » ne pouvaient également manquer ce rendez-vous sous aucun prétexte. Quant au « Delirium Tremens Band » de Dalhem, il clôturera la fiesta par un concert dès 2h du matin.

Les commentaires sont fermés.