A la rencontre des Oies Sauvages avant leur retour sur scène

Cinq ans après avoir mis un terme à leur aventure musicale, les Oies Sauvages seront de retour sur scène vendredi soir dans le cadre du 25e anniversaire du Delirium Tremens Band de Dalhem. Un come-back inédit deux ans après une soirée caritative tout aussi exceptionnelle à la salle des Tréteaux à Visé.

Depuis le 18 octobre 2014, date de la dernière prestation du groupe qui a fait danser la Basse-Meuse durant une décennie, les fans des Oies Sauvages sont dans les starting-blocks. Vendredi, ils auront enfin l’occasion de sauter de joie. Le groupe lancera en effet le 25e anniversaire du Delirium Tremens Band dans « la prairie des vachettes » à Dalhem.

« Déjà en 2014, nous ne pensions pas revenir un jour sur scène », avoue Michel Hocks, le chanteur d’un groupe qui avait décidé de stopper une aventure aussi intense que phénoménale en 2011. « Mais le fils de Joseph, une Oie Sauvage et surtout un ami très proche, est décédé. L’une de ses dernières volontés était de voir le groupe remonter sur scène. Si nous avions auparavant décliné plusieurs invitations, cette fois il nous était impossible de refuser. Comme Yves Moreau (NDLR le fils de Joseph) a souffert du cancer, tous les fonds recueillis à cette soirée ont été reversés au service d’oncologie médicale du CHU de Liège. Le 18 octobre 2014, nous avons donc presté au profit d’une cause noble et très importante ».

Depuis cette date, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Et certains musiciens et/ou chanteurs se sont lancés dans de nouveaux projets. « Mais lorsqu’Erik Laenen nous a proposé de remonter tous ensemble sur scène pour les 25 ans de sa banda, nous avons évidemment accepté. Ainsi, nous serons dix sur scène. Une autre Oie sera à la technique pour nous aider. Nous nous retrouverons sous un chapiteau, comme à la belle époque ».

La suite du reportage ce 3 août dans la Meuse Basse-Meuse.

Les commentaires sont fermés.