Les hommes de Mortroux iront disputer à Lint la cinquième place

volley, mortrouxIncroyable mais vrai, les hommes de Mortroux iront disputer à Lint, ce week-end, la cinquième place. Incroyable quand on sait que l’équipe de David Brozak n’était pas assurée du maintien il y a un mois. «Il ne faut se leurrer, notre fin de championnat est plus que difficile et déjà rester sixième sera un bel exploit» explique l’entraîneur qui deviendra conseiller sportif du club la saison prochaine. La vie familiale et la vie professionnelle de David Brozak sont plus que pleines et il se prépare à prendre un peu de recul tout en restant à la disposition du club des frères Dufays qui viennent de réussir un coup extraordinaire en attirant le très courtisé Eric Verstraeten, encore entraîneur de Maaseik il y a peu, au nez et à la barbe de Waremme et du président Perin. «Verstraeten connaît bien la maison et veut bâtir pour l’avenir. Avec lui on peut construire un vrai projet de club. Nous cherchons un entraîneur pour la N3 et pour faire le lien entre la N1 et notre école des jeunes que va reprendre Sébastien Gozet. Avec une P1, une P2 et des jeunes, nous avons une belle structure cohérente» ajoute le même qui aura un œil sur l’ensemble et a déjà fait signer un joueur de Orp, Damien Lucas. Orp qui disparaît donc après plusieurs saisons en N1 et d’excellents résultats puisque l’équipe de Van Goethem est actuellement deuxième… Fin d’une époque et surtout lassitude des dirigeants qui travaillent au fond pour que d’autres gagnent de l’argent (pas officiellement bien entendu) en se faisant plaisir. La force de Mortroux ce sont justement ses dirigeants, admirables, ainsi qu’un esprit de club remarquable.

Philippe Halleux

Les commentaires sont fermés.