senden

  • Flashés en Savoie alors qu’ils étaient en Belgique

    photo leader.JPGA en croire la contravention reçue par Xhavier Senden et sa compagne Fanny Neufcour, ce couple de Bassi-Mosans aurait commis un excès de vitesse en Savoie (France), le 22 décembre dernier. Le problème, c’est qu’ils se trouvaient à cet instant à Fouron Saint-Martin, soit à plus de 800 kilomètres de là ! 

    L’année a commencé sur les chapeaux de roues pour Xhavier Senden et sa copine Fanny Neufcour. L’originaire de Warsage et sa chérie venue d’Oupeye ont reçu une contravention le 2 janvier dernier. Jusque-là, rien d’anormal... Sauf que les tourtereaux se trouvaient à 807 kilomètres du lieu cité sur le document officiel ! « Nous nous sommes fait flasher à Barberaz, soit entre Chambéry et Albertville le 22 décembre dernier à 18h30 », énonce tout de go le jeune homme de 30 ans. « Nous avons été contrôlés sur une route où la vitesse était limitée à 90 km/h. Nous roulions soi-disant à 110km/h. Mais la vitesse corrigée et retenue par la police française est de 104km/h. Ce qui signifie que nous avons une amende de 68€ à régler. C’est beaucoup pour une infraction que nous n’avons pas commise. En effet, nous nous trouvions à notre domicile, du côté de Fouron Saint-Martin, ce jour-là » !

    photo 2.JPGXhavier Senden et sa compagne ont directement réagi. « Lorsque nous avons reçu la contravention, j’ai appelé un commissariat français afin d’expliquer notre cas. Pour les Français, cet appel est gratuit. Pour nous, pas… J’ai demandé à voir la photo du véhicule. En effet, la description de l’auto est assez concise sur la contravention. On m’a répondu que je devais faire parvenir un recommandé pour recevoir cette donnée capitale ! De surcroît, j’ai envoyé un second recommandé : une demande d’exonération. Bref, quinze euros ont également été déboursés pour ces deux documents nécessaires dans notre tentative de défense ».

    Malgré ces dépenses, les amoureux ne sont pas certains de remporter la bataille. « Ma copine était en arrêt maladie à l’époque. A part un ami, personne ne lui a rendu visite ce jour-là. Ce dernier est passé vers 15h. Et il faut 7h52 pour réaliser le trajet entre Fouron Saint-Martin et Barberaz... Nous allons continuer à nous battre. Pas seulement pour les 68€ à payer, mais surtout si la personne qui s’est faite flasher à notre place venait à commettre des actes plus néfastes comme un vol ou un crime. Imaginez qu’un policier vienne toquer à notre porte pour ce genre de fait »...