secourisme

  • Didier Simons, secouriste et instructeur au grand coeur

    portrait horizontal.JPGDidier Simons accumule les expériences. Après l’amputation de sa jambe gauche, trois participations aux Jeux Paralympiques, huit records du monde et de Belgique en handbike ainsi que diverses apparitions comme classificateur officiel pour l’UCI, l’habitant de Hermée posera ses valises les 13 et 14 décembre à Hermalle-sous-Argenteau afin d’y donner une formation de secourisme en milieu isolé. 

    A 50 ans, Didier Simons mène toujours une vie à cent à l’heure. « Je n’ai jamais eu l’intention de freiner ce rythme », commente l’ancien fanatique de pentathlon. « Auparavant, j’occupais le poste de sous-officier plongeur démineur à la force navale belge. Mais il y a 25 ans, j’ai perdu la jambe gauche dans un accident de déminage. Plutôt que de me morfondre, je suis reparti de l’avant. Ainsi j’ai participé aux Jeux Paralympiques de Barcelone (1992) et Sydney (2000) en tant qu’athlète. En Espagne, j’étais l’un des premiers amputés à courir avec les fameuses lames d’Oscar Pistorius ! Ensuite, j’ai également participé aux JP de Pékin (2008) comme classificateur ».

    secourisme horizontal.jpgEn 2000, une blessure au genou l’a contraint de mettre un terme à sa carrière de sportif de haut niveau. « J’ai alors découvert le handbike, ce vélo pour handicapés. J’ai rapidement pris goût à cette discipline sportive. D’ailleurs, j’ai enchaîné huit records du monde et de Belgique. A présent, six records tiennent toujours ! En parallèle, je suis devenu classificateur officiel pour l’UCI (Union Cycliste Internationale) ».

    L’habitant de Hermée a également pris part à diverses missions humanitaires. « J’ai commencé ces aventures en 2001. Il faut dire que j’étais gradué en psychomotricité et que je possédais un Master en éducation physique adaptée pour handicapés. J’ai donc énormément voyagé. Et j’ai toujours été interpellé par le secourisme en milieu isolé. Concrètement, il s’agit d’interventions en pleine nature, voire en milieux hostiles, loin des postes de secours. Ainsi, j’ai participé à diverses formations. Et j’ai eu la possibilité de secourir de nombreux blessés en Afrique ou ailleurs, tout en n’étant pas médecin mais bien ‘remote medic’ ».

    Ce type de formations n’existe pas chez nous. Ce sont donc deux séances uniques que Didier Simons donnera les 13 et 14 décembre au foyer de quartier de Hermalle-secourisme vertical.jpgsous-Argenteau. « Je suis maintenant reconnu comme instructeur. La seule section francophone qui bénéficie de ces formations est le Canada. D’habitude, ces cours sont donnés en anglais. Ici, ce sera une grande première car je donnerai la formation en Belgique et en français. Durant 16 heures, je vais évoquer les principes de base du secourisme en milieu isolé. De plus, je ferai la dissociation entre secourisme urbain et ce genre d’interventions. Ces cours seront très pratiques. Par exemple, j’expliquerai comment faire une attelle avec une couverture ou un gilet de sauvetage. Bref, je donnerai une multitude de notions au cas où les personnes intéressées devraient intervenir en pleine jungle ou dans des milieux hostiles ».

    « Je n’ai pas de public cible »

     Toute personne qui apprécie voyager trouvera intéressante la formation donnée par Didier Simons. « Je n’ai pas de public cible », note l’instructeur. « Mes cours s’adressent aussi bien à des aventuriers qu’à des grands sportifs ou reporters. Imaginons que vous êtes envoyés pour raisons professionnelles dans une région touchée par un tsunami et où les centres médicaux ne sont pas légion. Dans ces conditions, vous serez peut-être amenés à secourir une personne. Grâce à cette formation, vous saurez concrètement comment vous y prendre. De même, si vous décidez de partir en vacances loin de chez nous et que vous tombez nez-à-nez avec un blessé en pleine jungle, vous ne saurez probablement que faire. Sauf si vous assistez à cette formation »…

    A noter. Pour plus d’informations, contactez le 0497.30.75.41 ou envoyez un email à l’adresse soigneursportif@gmail.com