routes

  • Sur nos routes, les choses avancent

    routes, dalhemLors du Conseil communal du 26 septembre dernier, un dossier important, préparé par l’Échevine des travaux et de la sécurité routière Josette Bolland et le soutien de la majorité MR-PS-CDH, a été adopté à l’unanimité nous explique « le Dalhemois ».

    Il s’agit du Plan d’investissement 2014-2016. Ce plan, établi à la demande du gouvernement wallon, reprend les projets qui seront présentés prioritairement auxsubsidiassions de la Région wallonne, avec un effort complémentaire important du budget communal.

    Ce plan s’articule en sept projets, ce qui montre combien les responsables communaux ont la volonté de faire avancer les choses et de concrétiser des dossiers attendus depuis longtemps :

        1) RN 604 (Dalhem-Feneur) : égouttage et voirie (des chantiers qui doivent être menés de pair par la Région wallonne responsable de cette voirie). Première phase : rue Francotte , rue Toussaint, Avenue Albert 1ier. Estimation : 687.000 euros. Calendrier proposé : 2014.

         2) Résidence Lambert à Dalhem : la première phase ayant été réalisée récemment à la satisfaction générale, la seconde phase (voirie, filets d’eau, ralentisseurs) est proposée pour 2014. Estimation : 292.000 euros. En ce qui concerne ce quartier, afin d’essayer de lutter contre le transit intempestif  Visé-Richelle (ou l’inverse), l’Échevine Josette Bolland a obtenu du Collège le placement de deux grands panneaux « TRANSIT INTERDIT » à placer aux deux entrées-sorties.

         3)  Neufchâteau : aménagement d’une placette conviviale près de l’église. Estimation : 286.000 euros. Calendrier proposé : 2014.

    4)  RN 604 (Dalhem-Feneur) : égouttage et voirie. Deuxième phase : Voie des Fosses. Estimation : 605.000 euros. Calendrier proposé : 2015.

         5) Warsage : aménagement du parking de l’école. Estimation : 206.000 euros. Calendrier proposé : 2015.

         6) Saint-André : trottoirs à Chenestre (dernière phase). Estimation : 172.000 euros. Calendrier proposé : 2015.

         7) RN 604 (Dalhem-Feneur) : troisième phase : fin de la Voie des Fosses. Estimation : 365.000 euros. Calendrier proposé : 2016.

    Ce plan « régional » d’investissement n’empêche évidemment pas que d’autres réalisationspourront être programmées  successivement (car on ne peut pas tout faire sur un seul exercice budgétaire) ou sont déjà en voie de programmation ou de réalisation. Citons ici :

    ·       La réfection de la rue Pirard à Dalhem (route Bombaye-Dalhem) ;

    ·       Le Trix des Moines à Saint-André ;

    ·       La fin de l’aménagement de la Voie du Thier à Feneur ;

    ·       La rue Queue du Bois à Warsage ;

    ·       Le chemin de la Feuille à Neufchâteau ;

    ·       La rue de Warsage à Berneau ;

    ·       La  rue Basse Chenestre à Saint-André ;

    ·       La rue Capitaine Piron à Dalhem (Mur de la Vieille Ville) ;

    ·       La rue de l’Eglise à Mortroux ;

    ·       L’allée du  cimetière à Neufchâteau.

    Notons aussi que la situation peu brillante de la route régionale RN 608 (Warsage-Berneau) n’est pas perdue de vue, notamment dans ses deux parties extrêmes. Lors d’une réunion au SPW Liège le 18 octobre, où la commune était représentée par le Bourgmestre Arnaud Dewez et l’Échevine Josette Bolland, il a été acté que des premiers travaux d’aménagement pourraient être envisagés notamment à la sortie de Warsage, le SPW mettant ce dossier à l’étude.

    Par ailleurs, en ce qui concerne la sécurité routière, il a été confirmé que les feux tricolores au carrefour de l’église à Berneau  seraient installés dans le courant de 2014. En outre, des travaux de sécurisation seront réalisés au carrefour Dedée à Mortroux, où la visibilité des usagers venant de Dalhem est particulièrement mauvaise.

  • Après la route, les accotements ?

     

    accotementsLa rue Général Thys et la rue Fernand Henrotaux viennent d’être réasphaltées. Une bonne chose pour les riverains et les nombreux automobilistes qui empruntent tous les jours cette route ! A présent, certains Dalhemois aimeraient que les ouvriers communaux s’occupent des accotements. Ceux-ci sont en effet fortement abîmés. En espérant que leurs demandes soient prises en compte…