remy

  • Le Prince Laurent lundi à Saint-Remy : le planning

    prine.jpg

    Ce lundi cinq octobre, le Prince Laurent débarque à Saint-Remy pour fêter le 150e anniversaire de la Jeunesse. Voici le planning de la journée, histoire de ne pas louper cette visite inédite.

    12h45 : arrivée du Prince sur la place communale.

    13h : inauguration de la Pierre commémorative.

    13h20 : visite de l’exposition dans le café en compagnie des cinq anciens présidents, du comité local, du Gouverneur et du Collège communal.

    13h40 : verre de l’amitié dans la salle avec le public et les enfants des écoles du coin.

    14h : dépôt d’une gerbe au monument en compagnie de l’harmonie.

    14h15 : départ du Prince.

  • 150 ans, ça se fête !

    177.JPGLe Prince Laurent va débarquer en Basse-Meuse. Le 5 octobre prochain, il inaugurera une pierre commémorant le 150e anniversaire de la Jeunesse de Saint-Remy. Avant ce grand moment, un petit coup d’œil dans le rétroviseur s’impose.

    La doyenne des sociétés blegnytoises a été créée le dimanche 28 mai 1865 sous le pastorat du curé Grenier, restaurateur de l’église locale. A l’époque, cette confrérie avait pour tâche principale l’organisation des processions paroissiales. Elle en a d’ailleurs conservé les attributions : elle assure à ses membres la veillée funèbre, l’escorte de l’étendard lors du décès ainsi qu’une messe de confrérie au défunt. Mais depuis 1926, date de la création de la société coopérative au nom de la Jeunesse, elle dispose d’une salle adaptée aux divertissements tels que les bals, les concerts, les expositions en tout genre ou encore les soirées théâtrales.

    En termes de structures, de ses origines jusqu’en 1912, il n’est fait mention officiellement que des « chefs de Jeunesse » de Saint-Remy. En 1918, il existait par contre un comité des chefs. Mais depuis 1926, la société possède des présidents obligatoirement célibataires, un comité exécutif et un certain nombre de membres. Or, il n’est guère possible de fournir le CV des premiers membres, ceci en raison de l’absence d’archives. Certains ont d’ailleurs cessé d’adhérer à la société en 1887 lors de la constitution de La Ligne Droite, une autre société locale. 223.JPGAutre fait qui est acquis, la Jeunesse a reçu l’appoint de nombreux membres de la société de l’Union Chorale dont les fondements avaient été ébranlés suite aux incidents de 1876-1877. C’est ainsi que la Confrérie primitive s’est muée en société vers 1880 sous l’impulsion de M. Bertrand.

    Depuis 1923, les couleurs adoptées sont dites papales, à savoir le blanc et le jaune. Les anciens chefs de la Jeunesse tels que M. Neufcour revêtaient l’habit et coiffaient le haut-de-forme lors des processions. Une place d’honneur leur était réservée dans l’église à cette occasion. Quant au titre de président, il est apparu vers 1926. Toutefois, un insigne spécial était porté avant 1900 par ce dernier. Il consistait en une écharpe tricolore longue de 3 mètres, de 17 centimètres de largeur, à franges dorées. La société témoignait sa reconnaissance envers ses chefs en leur offrant des bouquets sous globe, dans le genre de ceux qu’on voyait encore vers 1920 dans les chapelles votives. Il n’en subsiste que deux.

     

    Si le 150e anniversaire sera fêté comme jamais, cela n’a pas toujours été le cas dans le passé. Ainsi, le 50e anniversaire était un fiasco car en 1915,  le champagne n’était plus qu’un souvenir et le pain horriblement cher. Quant à la déportation, elle menaçait les hommes de 17 à 45 ans. Bref, l’anniversaire n’a pas eu lieu. Et ce, même si pendant ce temps, les rencontres entre sociétés se faisaient par le truchement d’équipes de football, au bénéfice des malheureux ! Le 125e anniversaire a lui été un véritable succès. Durant toute l’année, la Jeunesse a fait la fiesta. Nul doute que la fête sera aussi intense dans les prochains jours. Yannick Goebbels

  • Le Prince Laurent au 150e anniversaire de la Jeunesse de Saint-Remy

    PHOTONEWS_10539059-062.jpgCinq mois après la venue de la Princesse Léa à Dalhem dans le cadre de la sortie du nouveau livre de Bertrand Deckers au sujet des Romanov, une nouvelle figure royale va débarquer dans les prochains jours en Basse-Meuse. Le Prince Laurent assistera en effet aux 150e anniversaire de la Jeunesse de Saint-Remy, le lundi 5 octobre prochain. Créée le dimanche 28 mai 1865, cette société est la doyenne des comités de fêtes de la commune de Blegny. Sa Majesté inaugurera une Pierre commémorative sur le coup de 13h.

    Les membres du comité local sont évidemment aux anges. «C’est le plus beau cadeau qu’on pouvait nous faire», énoncent-ils. «Notre programme est déjà copieux. En effet, nous ferons la fête du jeudi 1er octobre au mardi 6 octobre. Les événements vont se multiplier. Mais le clou du spectacle, c’est la présence du Prince. Nous mettrons les petits plats dans les grands pour que ce moment soit aussi intense qu’historique pour notre société».

     

    Â noter que le lundi de fête se poursuivra avec la promenade musicale dans les quartiers de la Bouhouille, des Buses et de Leval, où se déroulera la traditionnelle décapitation de l’oie. Quant à la représentation théâtrale en wallon, elle débutera dès 20h.

  • Un incendie ravage l'ancienne école de Saint-Rémy (photos)

    feu 1.JPGUn incendie a ravagé la partie arrière de l’ancienne école de Saint-Remy, située Voie du Pont, lundi dernier sur le coup de 19h. En arrivant rapidement à proximité de ce bâtiment, transformé depuis quelques années en foyer culturel, les pompiers de Liège et de Herve sont parvenus à éviter le pire. « Seule l’ancienne salle de gymnastique a brûlé. Qu’à cela ne tienne, les dégâts sont conséquents », narre Ismaïl Kaya, l’échevin du patrimoine et des travaux de proximité dans la commune de Blegny. "Heureusement, les locaux associatifs voisins à cette salle n’ont pas été touchés. Par ces mots, j’évoque notamment le local des scouts ou encore la feu 2 bis.jpgsalle de la Confrérie des ‘Peûres di SintR’Mèy’. Quant à la bibliothèque, également voisine à cette ancienne salle de gymnastique, elle n’a, par chance, pas non plus été touchée », reprend Kaya en lançant un grand ouf de soulagement.

    Un expert est passé mercredi, vers 11h30, au foyer culturel afin de réaliser un constat et, surtout, d’en savoir davantage sur les causes de l’incident, notamment en vue d’un remboursement d’assurances. «Un court-circuit aurait provoqué cet incendie. Ce ne serait donc pas un acte criminel. L’enquête va néanmoins se poursuivre. En effet, il est très important de connaître le fin fond de cette histoire ».

    Histoire de permettre à tous les habitués de ce bâtiment associatif de continuer à sefeu 3.JPG rendre dans leur endroit de réunion, l’ancienne salle de gymnastique sera isolée. Puis, des travaux de rénovation suivront. « En tout cas, c’est vraiment triste de voir une partie de son ancienne école partir en fumée », commente, une larme à l’œil, Pascal, un ancien élève. « Surtout qu’à présent, c’est mon fils qui squatte la salle voisine de la salle de gym avec les scouts» !

  • Saint - Remy: la Jeunesse a 150 ans et ça se fête!

    saint, remy, festifLa Jeunesse de Saint-Remy commence à prendre de l’âge. Créée le dimanche 28 mai 1865 sous forme de confrérie, cette société célèbre, cette année, le 150e anniversaire de sa fondation. Le week-end dernier, les festivités ont d’ailleurs officiellement débuté. «Nous avons lancé les hostilités samedi», confirme Samuel Habets, le président des jeunes. «Comme notre société est catholique, nous avons commencé la journée par une messe. Ensuite, nous avons organisé un dépôt de gerbes au monument. Puis nous sommes redescendus dans notre salle en compagnie d’une harmonie».

    C’est à ce moment que la Jeunesse a reçu son premier cadeau. «L’harmonie d’Emile Collin a inventé une marche en sympathie pour notre comité. Cela nous fait énormément plaisir. Ajoutez à cela quelques discours et vous comprendrez que cette manifestation était déjà émotionnellement très intense».

    Histoire de montrer son blason à tous les villageois, notamment lors des nombreuses sorties dans le charmant village de Saint-Remy, un nouveau drapeau a été confectionné spécialement pour le 150e anniversaire de la Jeunesse. «Ce dernier a d’ailleurs été présenté à toute l’assemblée samedi. Bref, tout est réuni pour vivre une année tout bonnement incroyable».

    Le programme des festivités

    7 février: bal des jeunes.

    21 février: souper des membres.

    14 et 21 mars: pièce de théâtre.

    10, 11 et 12 avril: week-end de la bière.

    17 mai: marche gourmande.

    6 juin: journée pour les enfants.

    22 septembre: enregistrement RTBF des ‘Enfants de Chœurs’.

    2 au 6 octobre: fête paroissiale spéciale 150e anniversaire.

    7 novembre: brasucade.

    6 décembre: exposition d’oiseaux.

    31 décembre: réveillon de la Saint-Sylvestre.

    À noter, tous les derniers dimanches du mois de 10 à 14 heures, place à une exposition des différents albums photos retraçant la vie de la société.