police

  • Un nouveau Chef de corps à la police Basse-Meuse

    police, basse, meuseC’est la fin d’une saga qui dure depuis de nombreuses années : le Chef de corps de la zone de police Basse-Meuse vient enfin d’être désigné. Le Roi a d’ailleurs signé sa nomination. Il ne reste plus que la publication au Moniteur Belge pour officialiser la nouvelle. « Voilà pourquoi je reste prudent », commente Alain Lambert, le grand vainqueur d’un rocambolesque feuilleton. « Certes, le président du Collège de police a divulgué l’information lors d’une séance publique. Mais ce dossier a connu tellement de rebondissements que je ne tiens pas à me réjouir trop vite. La publication au Moniteur Belge devrait avoir lieu dans les quinze jours à venir. Ce n’est qu’après cet acte que je serai soulagé ».

    Depuis que le Commissaire Adam est pensionné, Alain Lambert a pris le relais. « A la base, il y avait deux candidats pour ce poste : Philippe Lambert et Jean-François Adam. Le second cité a été choisi. Ce qui n’a évidemment pas plu à Philippe Lambert. Ce dernier n’a pas hésité à multiplier les recours devant le Conseil d’Etat. Concrètement, M. Lambert a fait suspendre six fois la nomination de M. Adam, qui passait donc l'essentiel de son temps à faire fonction ». Finalement, chose assez surréaliste, Jean-François Adam a été pensionné, sans jamais avoir été nommé.

    Il fallait vite trouver une « solution de rechange ». « Le Conseil de police a décidé de me soutenir. Ce qui n’a, de nouveau, pas plu à Philippe Lambert. Ce dernier a introduit un nouveau recours devant le Conseil d’Etat. Finalement, il a renoncé à ce recours pour cause de mise à la pension. Le dossier semble donc bouclé ».

  • La Vieille Ville uniquement pour les locaux

    vieille, ville, police, dalhemDe nombreux conducteurs empruntent régulièrement la Vieille Ville de Dalhem et la rue Fernand Henrotaux. Une entreprise plutôt délicate pour ceux qui n’y habitent pas. Car ce passage est interdit, excepté circulation locale. La police veille au grain. Bref, si vous n’êtes pas Dalhemois, mieux vaut éviter de vous engager dans cette voie.

     

  • La police ne nous a pas menti

    police, dalhemSouvenez-vous. Il y a quelques semaines, je vous annonçais que les horaires d’ouverture du commissariat de Dalhem étaient modifiés. En cause, le fait que les policiers souhaitaient être davantage sur le terrain plutôt que dans les bureaux. Si certains Dalhemois étaient sceptiques et pensaient que c’était surtout pour avoir une demi-journée de congé supplémentaire, je peux vous assurer qu’ils se sont trompés. La police ne nous a pas menti. En effet, jour après jour, les policiers effectuent diverses rondes dans la commune. Pour le plus grand bonheur des personnes un peu craintives…

  • Voici les nouveaux horaires du commissariat de Dalhem

    police, dalhemA partir de ce samedi 1er juin 2013, les heures d'ouverture de notre commissariat changent.
     
    Lundi de 8H00 à 17H00
    Mardi de 08H00 à 12H00
    Mercredi de 08H00 à 17H00
    Jeudi de 08H00 à 12H00
    Vendredi de 08H00 à 17H00
    Samedi de 09H00 à 12H00
     
    En cas d'urgence uniquement, formez le 101 ou le 112.
     
    Après 17H00 ou le week-end, possibilité de déposer une plainte (à partir du 06 juin) au nouvel hôtel de police situé à Hermalle, rue du Passage d'Eau.

  • Attention! Un usurpateur sévit actuellement à Dalhem

    dalhem, usurpateur, rodeur, policeUn homme, dont l’âge est estimé à 35 ans, rôde actuellement dans notre belle commune et n’hésite pas à se présenter sur le pas de la porte des Dalhemois en leur demandant de l’argent. Une récolte qui aurait pour but d’aider des enfants handicapés à payer leur opération. Sachez que cette personne ment. En effet, elle dit avoir reçu l’autorisation, soit du bourgmestre, Jean-Claude Dewez, soit du futur maïeur, Arnaud Dewez. Aperçu notamment au Clos de Holémont et à Cronwez, cet individu malhonnête pourrait à nouveau sévir dans notre région. Si vous l’apercevez, n’hésitez pas à appeler la police au 04.374.88.70.