peupliers

  • Les peupliers ne seront pas abattus à Dalhem

    paupliersLe Collège des Bourgmestres et Echevins de Dalhem avaient donné un avis favorable à l’abattage d’une centaine de peupliers le long de la Berwinne le 10 janvier 2012. Le permis n’a finalement pas été octroyé de manière tacite. En effet, des éléments sollicités au cours de l’instruction n’ont pas été rentrés dans les délais. Si le collège des Bourgmestres et Echevins de Dalhem veulent absolument abattre les peupliers, ils doivent créer un nouveau dossier.

    peupliers"La société flamande d’abattage (SA COHOUT de Nieuwerkerken) a remis un dossier incomplet et se décharge de toute responsabilité quant à la replantation. Celle-ci devrait être faite par les propriétaires mais sans aucun délai ni aucune sanction prévue... Vu la configuration des lieux, il est difficile de s’imaginer comment la société d’abattage va procéder pour acheminer les centaines de troncs sans faire de dégâts irrémédiables aux chemins, ponts et routes avoisinants", argumentait Serge Belleflamme (Renouveau) il y a quelques semaines.

    peupliers"Les modalités d’opération ne sont pas décrites. Les effets du projet sur l’environnement et sur les berges de la Berwinne sont oubliés. Nous sommes en zone inondable et l’impact de ces travaux sur la Berwinne aura sans doute des conséquences en amont et en aval avec des risques d’inondations plus grands pour les habitations voisines de Cronwez, Brichtembeau et Mons », tenait-il également à ajouter.