mortroux

  • En volley, Mortroux vise le titre

    vol.pngC’est ce week-end que le nouveau championnat provincial de volley-ball va commencer par la Coupe Marcel Bodart et quelques matches anticipatifs.

    Engagé en Coupe de Belgique, Mortroux recevra Guibertin dans le cadre des 32es de finale. Dimanche à 18h, on pourra enfin découvrir la nouvelle équipe d’Eric Verstraeten, le stratège limbourgois qui, au dernier moment, a préféré Mortroux à Waremme. Ce fut la saga d’après championnat.

     

    David Brozak aurait bien voulu y amener un joueur supplémentaire mais le transfert a capoté au dernier moment. «L’équipe est équilibrée comme cela et le but n’est pas la montée. Par contre, nous serions très déçus si notre N3 ne jouait pas les premiers rôles et même le titre. L’expérience, le nombre, la motivation et le talent, tout est réuni pour obtenir ce résultat. Il y a des joueurs en surnombre à tous les postes donc l’équipe ne craint même pas les blessures.Nos deux P1 quant à elles, visent un bon championnat. François Hoge revient au bercail comme joueur et entraîneur. C’est le plus qui manquait à cette équipe pour viser le haut du classement car le potentiel est bien présent comme dans l’équipe entraînée par Renaud Molron.» P.H.

  • Ils vont traduire un concert en langue des signes à Mortroux (photos)

    v.jpgUn an plus tard, David Wargé est de retour à Mortroux. Dans le cadre de la fête, le Bassengeois va répondre à un nouveau défi. Cette fois, il ne va plus interpréter une seule chanson en langue des signes, mais bien un concert entier du groupe Listao. Et ce, en compagnie de trois autres élèves de l’institut St-Laurent à Liège.

    Toujours partant lorsqu’il s’agit de faire la fête, David Wargé est néanmoins conscient des risques entraînés par les nombreuses fiestas auxquelles il participe. Ainsi, celui qui est surnommé David Doudou a tenu à réagir à sa manière. « Un défi m’avait été lancé, l’an dernier, par Christine Michel, l’ancienne chanteuse des Oies Sauvages et actuelle membre du groupe Listao », énonce avec  calme et précision l’animateur culturel et comédien bassi-mosan « Ce défi consistait à traduire un titre en langue des signes. Le concept avait été très bien reçu par le comité organisateur, le groupe de musiciens ainsi que le public. vv.jpgAinsi, nous avons décidé de remettre le couvert cette année. Et plus précisément le dimanche 6 septembre prochain. Sauf qu’il ne s’agit plus d’un titre unique, mais bien de l’intégralité du concert de Listao qui sera interprété en langue des signes. Ce sera une grande première ».

    Pour David Wargé, cette initiative est capitale à une période estivale où les fêtes de village battent leur plein dans la région. De surcroît, elle tombe à point nommé vu le succès connu par le film ‘la famille Bélier’. « Il s’agit ‘simplement’ de sensibiliser le jeune public aux dangers des marées de décibels déversés lors des soirées. Celles-ci peuvent, en effet, occasionner, en vvvv.jpgquelques secondes seulement, des lésions auditives irréversibles ».

    Voilà en tout cas un travail d’interprétariat bien compliqué. Et ce, même pour une personne qui côtoie le monde des sourds. Surtout qu’il y aura pas mal de nouveautés cette année… « De fait, le concert sera entièrement accessible aux personnes sourdes et malentendantes. Et ce gratuitement ! En effet, nous sommes tous bénévoles. A noter également que j’ai demandé l’aide de trois étudiantes en langue des signes. Ces dernières proviennent de ma classe, à l’institut St-Laurent à Liège. Concrètement, il s’agit de Caroline Guillaumé, Claudia Binacchi et Cécile Materne. Ensemble, nous allons tenter de relever ce nouveau défi ».  

    vvv.jpgAprès ce concert qui s’annonce pour le moins étonnant, David Doudou et son équipe prolongeront la manifestation durant de longues minutes. « Nous serons à la disposition du public pour répondre à toutes les questions éventuelles concernant les problèmes de surdité, le monde des sourds et leurs difficultés au quotidien. Mais nous évoquerons aussi l’apprentissage de la LSFB (langue des signes francophone de Belgique). De surcroît, nous proposerons également des dépliants publicitaires pour le foyer des sourds de Liège « Sur’Cité ». Une distribution de protections auditives gratuite sera d’ailleurs organisée ». 

  • Mortroux : "Balade contée autour du ruisseau d'Asse" le dimanche 2 août

    hiker_34.4.gifDéroulement : Il a évoqué beaucoup son ami aujourd'hui disparu, m'a parlé de son amour pour la nature, de son livre "balade autour du ruisseau d'Asse".                                                                                                                                              Cela m'a donné envie de découvrir l'endroit de sa passion...mais son livre était épuisé, je n’ai pas trouvé de carte.

    Je me suis dirigée vers Mortroux, l'Asse se présentait déjà à moi. Mais où était-il? Où commençait sa balade?                                                                                           Une rencontre avec les anciens du village m'a menée vers lui.

    Le chant du ruisseau a résonné en moi...

    Qui n'a pas au fond de son cœur un petit ruisseau de son enfance…les bottes, les amis, les pierres, les barrages? Mes oreilles écoutent le chant du ruisseau, mes yeux admirent les arbres entortillés, je suis attirée par le cri d’un rapace.                                                                                                                                                                         Le chemin s'éloigne et se rapproche du ruisseau. Il laisse découvrir la beauté du Pays de Herve.                                                                                                                                                    Les ruisseaux ont toujours inspiré poètes, écrivains, légendes, chansons.                                                        C'est ce que je vais tenter de vous faire découvrir et ressentir lors d'une balade contée dans la région qui a émerveillé Constant-Marie Lamborelle.

    Durée de  la balade pédestre: +/- 3 heures, peut durer un tout petit peu plus en fonction du temps car les interventions personnelles seront diminuées en cas de mauvais temps.

    Rendez-vous le dimanche 2 août à 15h devant l'église de Mortroux 

    Degré de difficulté :  sans difficultés. 

    Recommandations : munissez-vous de chaussures de marche ou de bottes.

    En cas de non respect des consignes de sécurité (par exemple : chaussures de marche adéquates), le Groupe Découvertes décline toute responsabilité.

  • Les hommes de Mortroux iront disputer à Lint la cinquième place

    volley, mortrouxIncroyable mais vrai, les hommes de Mortroux iront disputer à Lint, ce week-end, la cinquième place. Incroyable quand on sait que l’équipe de David Brozak n’était pas assurée du maintien il y a un mois. «Il ne faut se leurrer, notre fin de championnat est plus que difficile et déjà rester sixième sera un bel exploit» explique l’entraîneur qui deviendra conseiller sportif du club la saison prochaine. La vie familiale et la vie professionnelle de David Brozak sont plus que pleines et il se prépare à prendre un peu de recul tout en restant à la disposition du club des frères Dufays qui viennent de réussir un coup extraordinaire en attirant le très courtisé Eric Verstraeten, encore entraîneur de Maaseik il y a peu, au nez et à la barbe de Waremme et du président Perin. «Verstraeten connaît bien la maison et veut bâtir pour l’avenir. Avec lui on peut construire un vrai projet de club. Nous cherchons un entraîneur pour la N3 et pour faire le lien entre la N1 et notre école des jeunes que va reprendre Sébastien Gozet. Avec une P1, une P2 et des jeunes, nous avons une belle structure cohérente» ajoute le même qui aura un œil sur l’ensemble et a déjà fait signer un joueur de Orp, Damien Lucas. Orp qui disparaît donc après plusieurs saisons en N1 et d’excellents résultats puisque l’équipe de Van Goethem est actuellement deuxième… Fin d’une époque et surtout lassitude des dirigeants qui travaillent au fond pour que d’autres gagnent de l’argent (pas officiellement bien entendu) en se faisant plaisir. La force de Mortroux ce sont justement ses dirigeants, admirables, ainsi qu’un esprit de club remarquable.

    Philippe Halleux

  • Quand les élèves dalhemois rencontrent leurs homologues de Fouron-le-Comte!

    école, dalhem, aubin, mortrouxDans le cadre des activités de langue et d'éducation physique, deux journées ayant pour thème la rencontre avec les élèves de l'école Provinciale de Fouron-le-Comte sont organisées pour les élèves des écoles primaires de l'entité de Dalhem. Programme d'une activité bénéfique pour l'apprentissage du néerlandais:

    Lundi matin: les élèves de troisième primaire de Dalhem partiront en matinée en direction de l'école de Fouron-le-Comte.

    Lundi après-midi: ce sera au tour des élèves de quatrième primaire de l'école de Dalhem.

    Mardi matin: ce sera au tour des élèves de troisième et quatrième primaires de Berneau.

    Mardi après-midi: ce sera au tour des élèves de troisième et quatrième primaires des écoles d'Aubin-Neufchâteau et de Mortroux.