logements

  • Problématique du logement : le traitement avance

    logements, sociauxLors du Conseil communal  de septembre, l’Échevine Marie-Catherine Janssen, chargée des Affaires sociales et du Logement, a présenté un dossier important du point de vue social : lePlan logement. Dans « le Dalhemois, quelques précisions ont été apportées.

    Ce plan, établi en vertu des recommandations de la Région wallonne, a notamment fait l’objet d’une concertation avec la Régionale visétoise d’habitations et le CPAS. Il vise à prendre en compte les difficultés de l’accès au  logement (tant à la location qu’à la propriété) pour certaines catégories de la population et, plus particulièrement, pour les jeunes et les personnes isolées.

    En plus d’initiatives prévues en matière de logements d’insertion, l’élément essentiel de ce plan est la mise sur pied d’une Agence immobilière sociale (A.I.S.) avec les communes de Herve, Blegny, Soumagne, Fléron et Beyne-Heusay, le but étant d’établir la meilleure adéquation possible entre l’offre de logements potentiels et les besoins recensés.

    Le problème n’est pas simple parce que les terrains à bâtir se raréfient au fil des années : selon les chiffres de la Région wallonne, 180 terrains disponibles en 2012 par rapport à 356 en 2006, soit une perte de 50% du parc foncier, les 180 terrains appartenant, pour la plupart, à quelques gros propriétaires qui ne désirent pas vendre. Il y a actuellement, sur le territoire  communal, 69 habitats publics (Régionale visétoise, commune, CPAS) : l’objectif est  d’augmenter ce nombre de 20 %).                

     

    CE PLAN A  ÉTÉ APPROUVÉ À L’UNANIMITÉ PAR LE CONSEIL COMMUNAL.