livre

  • Un Dalhemois publie un livre sur les Romanov

    warsage,livreA seulement 29 ans, Bertrand Deckers vit un rêve éveillé. Passionné de monarchie, le Warsagien rencontre régulièrement des rois et des reines pour son boulot. Le Dalhemois vient également de sortir son troisième bouquin.

    Ce dernier relate la vie des Romanov, le nom sous lequel est désignée la dynastie russe qui a régné de 1613 à 1917. «En rédigeant ce livre, mon objectif était de faire découvrir aux lecteurs l’histoire d’une dynastie parmi les plus importantes au monde à travers des histoires, des anecdotes», énonce-t-il. «En fait, ce bouquin, j’ai mis trois ans à le terminer car j’ai accumulé les recherches afin de tenter d’être le plus précis possible. Par exemple, j’ai appris que Pierre le Grand, le tsar de Russie qui a fait construire Saint-Pétersbourg (auparavant, il n’y avait que de l’eau là-bas), a découvert un jour que sa femme le trompait. Dans la foulée, il a fait trancher la tête de l’amant de sa bien-aimée puis l’a placée dans un bocal de formol. Enfin, il a déposé l’aquarium juste devant la chambre de sa femme. Voilà un récit parmi d’autres d’un peu plus de trois cents années de pure folie, voire même parfois d’orgie».

    Pour le Warsagien, c’est donc un nouveau projet qui se concrétise. Car, outre les événements royaux passés, Bertrand Deckers suit avec maestria l’actualité des têtes couronnées. «Depuis ma tendre enfance, je rêvais de devenir l’ami des rois et des reines. Comme je n’étais pas, moi-même, issu d’une famille royale, je savais que ce ne serait pas simple. Le 31 août 1997, le fait de voir Stéphane Bern commenter la mort de Diana en direct à la télévision a renforcé mon souhait. Dès mon second stage scolaire, j’ai eu la chance de réaliser mon premier reportage. J’étais alors à ‘C’est du Belge’ sur la RTBF. Le thème portait sur les écuries royales belges au Château de Laeken. J’ai par exemple vu les appartements privés du Roi. C’était le premier moment magique de ma jeune carrière. L’année suivante, j’ai enchaîné avec un long stage pour ‘Royals’. Je travaille d’ailleurs à présent de manière professionnelle pour ce magazine distribué dans, tenez-vous bien, plus de 30 pays différents»!

    Lors de la réception du Roi et de la Reine d’Espagne au Grand-duché du Luxembourg, Bertrand Deckers était de la partie. Tout comme lors des mariages de Kate et William puis d’Albert et Charlène De Monaco.

    Avant le baptême des jumeaux royaux à Monaco le 10 mai prochain, c’est néanmoins à la promotion de son livre qu’il passera évidemment le plus de temps.

  • Un Dalhemois publie un livre sur les Romanov

    livre, romanovA seulement 29 ans, Bertrand Deckers vit un rêve éveillé. Passionné de monarchie, le Warsagien rencontre régulièrement des rois et des reines pour son boulot. Le Dalhemois vient également de sortir son troisième bouquin. Ce dernier relate la vie des Romanov, le nom sous lequel est désignée la dynastie russe qui a régné de 1613 à 1917. « En rédigeant ce livre, mon objectif était de faire découvrir aux lecteurs l’Histoire d’une dynastie parmi les plus importantes au monde à travers des histoires, des anecdotes », énonce-t-il. « En fait, ce bouquin, j’ai mis trois ans à le terminer car j’ai accumulé les recherches afin de tenter d’être le plus précis possible. Par exemple, j’ai appris que Pierre le Grand, le tsar de Russie qui a fait construire Saint-Pétersbourg (auparavant, il n’y avait que de l’eau là-bas), a découvert un jour que sa femme le trompait. Dans la foulée, il a fait trancher la tête de l’amant de sa bien-aimée puis l’a placée dans un bocal de formol. Enfin, il a déposé l’aquarium juste devant la chambre de sa femme. Voilà un récit parmi d’autres d’un peu plus de trois cents années de pure folie, voire même parfois d’orgie ».

    Pour le Warsagien, c’est donc un nouveau projet qui se concrétise. Car, outre les évènements royaux passés, Bertrand Deckers suit avec maestria l’actualité des têtes couronnées.« Depuis ma tendre enfance, je rêvais de devenir l’ami des rois et des reines. Comme je n’étais pas, moi-même, issu d’une famille royale, je savais que ce ne serait pas simple. Le 31 août 1997, le fait de voir Stéphane Bern commenter la mort de Diana en direct à la télévision a renforcé mon souhait. Dès mon second stage scolaire, j’ai eu la chance de réaliser mon premier reportage. J’étais alors à ‘C’est du Belge’ sur la RTBF. Le thème portait sur les écuries royales belges au Château de Laeken. J’ai par exemple vu les appartements privés du roi. C’était le premier moment magique de ma jeune carrière. L’année suivante, j’ai enchaîné avec un long stage pour ‘Royals’. Je travaille d’ailleurs à présent de manière professionnelle pour ce magazine distribué dans, tenez-vous bien, plus de trente pays différents » !

    Lors de la réception du roi et de la reine d’Espagne au Grand-duché du Luxembourg, Bertrand Deckers était de la partie. Tout comme lors des mariages de Kate et William puis d’Albert et Charlène De Monaco. Avant le baptême des jumeaux royaux à Monaco le 10 mai prochain, c’est néanmoins à la promotion de son livre qu’il passera évidemment le plus de temps. 

    « J’ai goûté le vin que boiront Philippe et Mathilde au Danemark » 

    Bertrand Deckers a une vie bien remplie. Son statut privilégié l’a notamment amené à rencontrer Stéphane Bern, avec qui il travaille de temps à autre, et à déjeuner avec quelques rois et reines du monde entier. C’était par exemple le cas avec le prince Henrik du Danemark. « Il m’a reçu dans sa propriété familiale à Cahors, une commune viticole », reprend le jeune journaliste royal qui vit à présent à Paris. « Comme c’est un grand amateur de vin et que son épouse, la reine Margrethe II, va bientôt fêter ses 75 ans, il a eu l’idée de créer sa propre cuvée royale. Nous en avons parlé et j’ai même eu la chance de pouvoir la goûter. A noter que Philippe et Mathilde sont invités pour les festivités au Danemark dans une dizaine de jours. Ils boiront d’ailleurs ce même breuvage ».

  • Animation autour du livre ce samedi à Warsage

    livre, lecture, warsageUne animation autour du livre aura lieu ce samedi de 10h à 12h30 à la bibliothèque de Warsage. Le thème de la journée : l’ours.

    Stéphane et Laetitia vous attendent nombreux. A noter que le prix de la participation n’est que de trois euros. Bref, tout le monde est le bienvenu.

  • Un livre sur dalhem actuellement en vente

     Un livre, mémoire de nos huit villages de l'entité de Dalhem est actuellement en vente au prix de 25 €  à la Maison communale, la Librairie Thérèse à Warsage, la Librairie Les Papoteries d’Anne à Dalhem, la Maison du Tourisme rue des Béguines 7 à Visé, la Librairie Wagelmans et à Blegny-Mine.

    Ce bouquin nous fait voyager dans le temps, mais nous parle aussi du présent ! Beaucoup y retrouveront sans nul doute des sites et des visages familiers. Bienvenue à Dalhem !La prairie de la Berwinne, le ruisseau du taureau, la demeure de la vallée, les terres à foin, le petit bourbier, le nouveau château, Saint-André, la maison de garde…

    Vous découvrirez aussi tout au long de cet ouvrage pourquoi nos ancêtres en ont vu de toutes les couleurs au fil des siècles… Acteurs ou figurants, ils ont joué leur rôle dans l’antiquité, au temps des Romains, des Mérovingiens, au Moyen Age, sous l’Ancien Régime ou jusqu’à nos jours.

    Douze monuments ou sites classés sont là pour témoigner de leur histoire. Les plus prestigieux sont sans conteste le site de la « Vieille Ville » qui a vu vibrer le cœur du Comté de Dalhem pendant huit siècles et La Moinerie, résidence des architectes de l’abbaye de Val-Dieu.

    Sans oublier ceux qui ont vu le jour dans notre magnifique contrée : l’écrivain et géologue Xavier De Reul à Bombaye, le Général Albert Thys à Dalhem, le footballeur Roger Claessen à Warsage…et bien d’autres personnalités tout aussi attachantes ou intéressantes.

    Si Dalhem peut se permettre de glorifier son passé, elle se présente aujourd’hui comme une commune moderne et dynamique, rurale et résidentielle, qui vit au rythme de la nature, de ses fêtes villageoises, de ses confréries,…