jamar

  • Il construit une piste de BMX pour son fils

    jamar, bmxPhilippe Jamar a mis les petits plats dans les grands pour aider son fils à devenir un jour une star mondiale du BMX de vitesse. Afin que Thomas puisse s’entraîner dans des conditions optimales toute l’année, il a créé un circuit fermé et privé dans un hangar à Herstal. 

    C’est en fin d’année 2010 que le Dalhemois a entrepris le début des travaux. « Nous étions au début de l’hiver », se remémore ce passionné de moto. « Je me demandais comment Thomas allait pouvoir s’entraîner durant les cinq mois à venir. Je ne voulais pas qu’il range son BMX durant toute cette période. J’ai alors pris l’initiative de mettre sur pied une piste intérieure éclairée et bosselée à des fins privées. Et ce, même si Thomas n’avait que sept ans à l’époque ».

    Toute la famille s’est directement mise au travail. « Nous avons coulé du béton afin d’obtenir des parties montantes et descendantes ainsi que  pour solidifier les quelques virages du circuit. Nous avons ensuite déposé une grosse couche de sable. Puis nous avons construit une rampe de lancement. L’objectif était simple : que le circuit ressemble le plus possible à ce que nous retrouvons en compétition officielle. Après plusieurs mois de travail, l’objectif était atteint ».

    jamar, bmxCe n’est pas pour cette raison que Philippe Jamar en est resté là. Déterminé à offrir la piste parfaite à son fiston, il a, par la suite, réalisé plusieurs modifications de taille. « J’ai changé de rampe de lancement. En effet, je voulais un ‘start’ ressemblant comme deux gouttes d’eau à celui des Championnats du Monde. L’an dernier, j’ai conçu une grille de départ avec quatre emplacements pour les riders. J’ai également placé des capteurs sur le circuit. A présent, tout est chronométré. De surcroît, je modifie les bosses d’après la progression de Thomas. Plus il grandit, plus le circuit est truffé de pièges ».     

    Fier de sa réalisation, le père du champion en herbe reste néanmoins les pieds sur terre. « Je pense qu’il n’y a aucun circuit privé de ce type en Europe. C’est un outil jamar, bmxmagnifique qui permet à Thomas de s’améliorer techniquement plus rapidement que les autres gamins de son âge. Mais si Thomas est vice-champion d’Europe de BMX, c’est également grâce aux conseils prodigués par Sébastien Paradis, son coach personnel français ».

     

    Depuis quelques mois, Thomas Jamar fait partie d’une grosse équipe de BMX américaine. Le fait d’être englobé dans une filière hollandaise lui permet d’éviter de trop longs déplacements. « En temps normal, il roule quasiment tous les jours à Herstal. Pour le moment, ce n’est pas le cas car il est parti en classe de neige avec les élèves de sixième année primaire de l’entité de Dalhem. De plus, il souffre d’un arrachement osseux au niveau du pubis. J’espère qu’il retrouvera rapidement la forme. S’il travaille bien, il aura peut-être la chance de voyager jusqu’en Floride en fin d’année afin d’aller montrer de quel bois il se chauffe à tous les Américains ».

  • Les mérites sportifs pour Jamar et Aldenhoven

     

    merites, sportifs, dalhem, jamar, rugby, aldenhoven

    Thomas Jamar (catégorie individuelle) et Melvin Aldenhoven (catégorie équipe) ont remporté les mérites sportifs de la commune de Dalhem. La remise des prix a eu lieu samedi sur le coup de 11h. Voilà une nouvelle fois la jeunesse à l’honneur. Et c’est tant mieux !

    Champion de BMX, Thomas Jamar accumule les titres. A seulement 10 ans, le jeune Dalhemois nous offre un véritable spectacle acrobatique sur sa bécane. « Dans huit ans, j’espère montrer de quel bois je me chauffe aux Jeux Olympiques », a commenté le jeune homme.

    Melvin Aldenhoven est un rugbyman de 17 ans. Evoluant en Division 1 dans le club de La Hulpe, notre compatriote est un véritable espoir dans un sport qui ne cesse de monter en Belgique. « Dans quelques jours, je serai présent aux championnats d’Europe des U18 à Grenoble », a annoncé le rugbyman.

    Laurent Otten, représentant de la Ligue belge francophone de rugby, a profité de cette consécration pour évoquer la situation de son sport de cœur. « La Belgique est actuellement 20e au ranking mondial. Bref, nous ne sommes pas loin d’une participation à la Coupe du Monde. A force de travail, je suis certain que nous arriverons à nos fins ».

  • BMX : Thomas Jamar n’en finit plus de gagner

    Jamar, BMX A seulement  10 ans, Thomas Jamar est considéré comme un as de sa discipline, le BMX. Il faut dire que ces derniers temps, le Dalhemois n’en finit plus de gagner. Il y a 3 semaines, Thomas a remporté les British BMX Series à Manchester (Angleterre) dans la catégorie masculine (10 ans). Une semaine plus tard et toujours dans la même catégorie, c’est à Courtrai qu’il s’est imposé lors d’une manche européenne.

    Actuellement, l’élève de 4e année à l’école communale de Dalhem prépare les championnats d’Europe qui auront lieu du 4 au 5 mai à Orléans (France).

    Quant aux championnats du monde, ils auront lieu du 20 au 23 mai à Birmingham. Thomas sera bien sûr présent en Angleterre pour y représenter les couleurs de la Belgique.

    Avant ces deux épreuves, Thomas disputera une manche européenne en Italie. Voilà qui devrait lui servir de rampe de lancement avant ces deux rendez-vous incontournables dans le petit monde du BMX.

     Qu'est-ce que le BMX

    Jamar, BMXLe BMX est un sport acrobatique et spectaculaire qui demande des qualités physiques telles que la vélocité, la puissance, l'explosivité et l'endurance. Lors de chaque épreuve, huit concurrents doivent parcourir une piste parsemée d'obstacles à l'aide d'un vélo de bicross (petites roues de 20 ou de 24 pouces, absence de vitesses, grand guidon).

    Inscrit dans 4 clubs différents (Soumagne, Blegny, Zolder et Cavaillon en France), Thomas est un as de cette discipline. « Tout a commencé à l’âge de 4 ans. Je lui avais acheté une moto de cross. Je voyais bien qu’il avait un peu peur. J’ai donc décidé de l’inscrire dans un club de BMX afin qu’il trouve son équilibre sur sa bécane », explique Philippe Jamar, le père de Thomas.

    Depuis, le jeune homme de 10 ans n’a plus laché son BMX. « Voyant sa bonne progression, je l’ai inscrit l’année dernière aux championnats d’Europe à Serre Chevalier en France. Il y avait 150 pilotes inscrits dans sa catégorie. Thomas a finalement terminé à la 7eplace. L'année dernière, il a encore fait mieux à Haaksbergen (Pays –Bas) car il a fini au pied du podium ».

    Un planning bien rempli

    Dalhem, JamarLe planning de Thomas est donc déjà bien fourni. « Lorsque je dois participer à une course à l’étranger, nous partons souvent le jeudi et nous ne revenons que le dimanche. C’est excitant et en même temps très fatigant », remarque le pilote dalhemois.

    En Belgique, ce n’est pas toujours évident de combiner étude et sport de haut niveau. « Mais pour percer dans une discipline sportive, il faut faire des sacrifices », conclut Philippe Jamar.