herve

  • La 139e cavalcade à Herve avec la présence de nombreux Dalhemois

    fête, herve, cavalcadeDepuis vendredi, la 139e cavalcade bat son plein à Herve. Nous y avons d’ailleurs rencontré plusieurs Dalhemois depuis le début des festivités. Mais le public devrait encore être nettement plus massif ces dimanche et lundi.

    La fête du cheval ce jour et les festivités majeures de la cavalcade demain sont en effet des instants à ne pas rater.

  • Rendez-vous à la Cavalcade à Herve pour une journée ultra festive

    cavalcade, herveLa plupart d’entre vous a congé ce lundi. Histoire de prendre du bon temps, n’hésitez pas à vous diriger vers Herve où se déroulera la Cavalcade. Annuellement, ce rendez-vous festif attire de nombreux participants et spectateurs. Programme complet sur : http://www.cavalcadeherve.be

  • Les Dalhemois fêtent la Cavalcade

    cavalcade, herveLa 137e Cavalcade, c’est pour ce lundi. Comme chaque année, de nombreux jeunes et moins jeunes se retrouveront à Herve. Le cortège prendra son envol sur le coup de 14h.Quant au rondeau final sur la place de l’hôtel de ville, il est fixé à 18h. Ensuite, les fêtards ont intérêt à penser à se sustenter. Car, après le grand feu d’artifice (21h30), la fête se poursuivra souvent jusqu’aux petites heures. Nul doute que de nombreux Dalhemois seront à nouveau de la partie pour cette fiesta pas piquée des « verres ».

     

  • Les 4 Cimes, c'est déjà le 11 novembre prochain!

    Après les embrassades du 26e anniversaire, les 4 Cimes repartent du bon pied, et continuent à tenir leur rang. Sur le plateau de Herve, c’est plus que jamais l’esprit montagne qui préside à ce rendez-vous du deuxième dimanche de novembre. Les Cimes, tout le monde le sait depuis longtemps, restent une course à part, par sa longueur (33 kilomètres) et son profil (moins de 2 kilomètres de plat). Les cimes ne tutoient pas les nuages mais se dressent sur la route des coureurs comme autant de défis. Et c’est sûrement pourquoi elles ont gardé ce parfum d’exotisme qui fait que le peloton est toujours largement composé de coureurs venus de l’autre bout de la Belgique et des pays voisins.


    Elles sont devenues plus qu’une course à pied puisque, désormais, le circuit est balisé de manière permanente. Comme une invitation aux coureurs, aux marcheurs ou aux cyclistes de venir la découvrir en toutes saisons. Au départ, un panneau d’information, au sommet du mur de Bouxhmont, vous donne toutes les infos sur le parcours. Il n’y a plus qu’à suivre les flèches jaunes au N°12


    Le parcours, les nombreux fidèles des 4 Cimes le connaissent bien. Inchangé depuis 1986, année de la première édition, il serpente dans la campagne encore verdoyante du plateau de Herve. Avec, au fil de la route, des jeux de lumière incessants sur la crinière des vergers. Avec, selon les années, un soleil éclatant, des rafales de pluie, une brume silencieuse ou un flocon de neige.


    Novatrice à ses débuts, la course ne rentre pas dans la catégorie des trails tellement prisés aujourd’hui. Du moins par la nature du terrain, la grande majorité de l’épreuve se déroulant sur routes asphaltées. Mais elle en garde l’esprit dans la mesure où le parcours ne cherche rien d’autre qu’à vous plonger au coeur de la nature la mieux préservée du Pays de Herve. Et, d’ailleurs, comme le fait remarquer Michel Dropsy, l’un des organisateurs : « Cela peut faire plaisir de courir une fois l’an sur un parcours sans trou ni bosse ».


    Bien sûr, l’essentiel étant de se retrouver devant une bonne Val Dieu, une fois l’effort enterré, accoudé au comptoir de la salle St-Vincent qui, comme chaque année, clôture en musique ce rendez-vous unique de la course en plaine.


    Pour la 27ème fois, les organisateurs ont su tenir le pari d’une course gratuite. Chaque participant recevant des produits régionaux. Un résultat rendu possible par l’enthousiasme des habitants de la région, depuis les membres du Comité de Quartier de Bouxhmont aux athlètes du club de Herve en passant par un groupe impressionnant de bénévoles venus de tous les horizons.


    Une façon, en fait, de prouver que la solidarité villageoise n’est pas un relent du passé mais bien une réalité d’aujourd’hui. Sur les 4 Cimes 2012, ils seront encore plus d’une centaine à offrir leur dimanche à la fête de la course à pied. Une fête qui demande pourtant de sérieux investissements puisque la distance et la géographie des lieux fait que les 4 Cimes réclament autant de moyens qu’un marathon. Les coureurs pouvant notamment disposer de huit ravitaillements.


    50 gobelets et quelques seaux d’eau avaient pourtant suffi pour assouvir la soif des 300 participants à l’arrivée de la première édition. Mais le peloton ayant fini par se gonfler jusqu’à 1000 participants, il faut chaque année utiliser 12.000 gobelets (biodégradables cette année, une première) et 2000 litres de diverses boissons. Dont le thé de l’arrivée…devenu aussi célèbre que la course elle-même.


    La formule du «tout gratuit» peut prêter à sourire dans une société où la plus belle qualité de l’individu, la gentillesse, est le plus souvent tournée en dérision. Et bien, aux 4 «Cimes», il ne faut pas se priver de s’aimer les uns les autres au fil du chemin parcouru. Sur ces petites routes de campagne, à l’abri du grand vacarme du monde moderne. C’est la plus belle récompense pour tous les bénévoles, ceux d’hier, ceux d’aujourd’hui, ceux de demain, ceux de toujours.


    Les 4 cimes du pays de Herve sont l’aboutissement d’un large élan régional. Chaque année, ils sont quelques bénévoles en plus (300 aujourd’hui) à nous apporter leur enthousiasme. Des patrons d’entreprises, aux habitants des villages traversés. Sans oublier quelques-uns des groupements les plus actifs de la région comme le comité de quartier de Battice Bouxhmont, le club d’athlétisme de Herve, le quartier de Mauhin, les scouts d’Aubin, les fidèles riverains de Mortoux, l’Amicale jogging Al Vile Cense de Berneau, le basket de Battice, les Groupirs de Mortroux, les pompiers volontaires de Herve et de Battice,....Dans le sillage du bourgmestre José Spits et de la ville de Herve qui soutient directement, et avec quelle efficacité, les 4 Cimes, cette année, ils seront encore un millier de coureurs(!) à galoper devant votre porte. Réservez-leur le même accueil enthousiaste que les années précédentes Et offrez-leur la sécurité en ne circulant pas en voiture sur le parcours lors de leur passage, ce dimanche 11 novembre.