herstal

  • Déjà une agression élucidée à Herstal grâce aux caméras

    daerden.pngDepuis quelques jours, le centre de Herstal est équipé de caméras de surveillance. Elles doivent non seulement aider à assurer le service d’ordre lors de grosses manifestations, mais surtout permettre de faire diminuer certaines incivilités ou d’identifier les auteurs de délits. Et en quelques jours, elles ont déjà convaincu.

    «Ces caméras seront utilisées pour aider au maintien de l’ordre lors de manifestations sur la place Jean Jaurès», explique Frédéric Daerden, bourgmestre de Herstal. «Elles ont aussi pour objectif de faire de la prévention mais aussi de permettre d’identifier les auteurs de délits, notamment pour les 3 derniers sites, de dépôts clandestins».

    Si la traque des petites incivilités sera leur mission première, elles vont aussi aider à identifier des auteurs de faits plus graves. Et à peine installées, les caméras de la place Jean Jaurès se sont ainsi déjà révélées efficaces. Jeudi soir, une agression a en effet été commise par trois individus. Et si la victime ne connaissait pas ses agresseurs, ceux-ci ont pu être rapidement identifiés grâce aux caméras de surveillance.

     

    L’objectif de ce dispositif est d’apporter un peu plus de calme et de sécurité sur la place Jean Jaurès, mais on peut également s’attendre à ce qu’elles fassent se déplacer la criminalité vers d’autres lieux non équipés en caméras. «C’est vrai», reconnaît le commissaire André Massin, responsable du service ICT.«Mais on s’attend aussi à ce que d’autres adoptent les bons comportements. Et il faut ajouter que ces caméras auront aussi un effet pervers car on peut s’attendre à ce que les statistiques augmentent. Pas parce qu’il y a plus de faits, mais simplement parce qu’il y en aura plus qui seront vus ou que les gens, sachant l’existence des caméras, viendront déposer plus de plaintes dans l’espoir qu’on puisse identifier le coupable grâce aux caméras». A.D.