foot

  • Football: le programme du week-end

    foot, elan, dalhemNouvelle journée de compétition pour les footballeurs de l'entité. Nous vous proposons le programme entier des rencontres liées aux clubs dalhemois.

    P2B: Warsage - UCEL, dimanche (15h)

    P3C: Retinne - Etoile Dalhem, dimanche (15h)

    P4D: Elan Dalhem - Barchon, dimanche (15h)

    P4H: Warsage B - Etoile Dalhem B, dimanche (14h30)

             Elan Dalhem B - Lambermont B, dimanche (15h)

  • Ils ne squattent plus les terrains de foot de Blegny!

    sqq.jpgIl y a plusieurs semaines, nous vous révélions que les dirigeants du club de football de Blegny en avaient ras-le-bol. Depuis pas mal de temps, une bande de footeux envahissait illégalement leurs deux petits terrains synthétiques afin de s’adonner à la pratique de ce sport. Le bourgmestre Marc Bolland avait même dû intervenir. «Il y a bien cinq mois que ça dure », narraient-ils. « Plus les jours avancent, plus ils sont nombreux à fouler illégalement nos deux petits terrains synthétiques situés à quelques mètres de l’entrée du site. Au début, ils n’étaient qu’une dizaine. Mais un jour, ils étaient bien une trentaine ! Bref, ils commencent à se donner le mot et ça devient vraiment très embarrassant». Ces déclarations, les dirigeants blegnytois les lançaient depuis plusieurs semaines. Tous cherchaient évidemment une solution. En vain. « Nous avons été leur demander gentiment de quitter les lieux, mais ça n’a pas fonctionné. Nous avons alors appelé la police. Évidemment, lorsque les policiers arrivent, ils ne sont plus là. Outre le fait d’abîmer nos deux terrains synthétiques, ils n’hésitent pas à enfreindre doublement la loi en sautant au-dessus des balustrades ou en passant en dessous des treillis. Le tout afin de péné- trer dans ce site. D’après quelques parents de jeunes Blegnytois, ils ne proviendraient même pas de la ré- gion. Certains ont en effet affirmé qu’ils arrivaient d’Angleur ou encore de Droixhe ». Mais depuis quelques jours, la donne a changé. « Depuis votre article, on ne les voit plus», constate Christian Stassart. « Le fait de passer dans ‘La Meuse’ les a probablement fait réfléchir. De surcroît, un panneau a été placé à l’entrée du site. Il précise qu’il s’agit de terrains privés et qu’il est nécessaire de posséder une autorisation écrite délivrée par le club afin de pouvoir fouler nos pelouses»

    La réaction du Bourgmestre

    "Si les "jeunes" ne viennent plus au foot de Blegny, c'est parce que je suis intervenu devant une quarantaine d'entre eux, rejoint ensuite par la police et que nous les avons fait évacuer de force, après constatation de l'ensemble des identités des contrevenants. Peut être préciser aussi que nous ne sommes pas opposés, si des jeunes de l'entité formulent des demandes, de trouver des solutions avec le club, évidemment dans des limites raisonnables et de bon sens".

  • L'Elan Dalhem s'incline avec les honneurs à Fourons

    fou.pngPour son premier match de préparation de la saison, l'Elan Dalhem n'a pas démérité. Les Rouges et Jaunes, qui espèrent évidemment retrouver le plus vite possible la troisième provinciale tout en ne faisant pas d'excès, n'ont pas réussi à s'imposer à Fourons. Ils se sont même inclinés sur le score de 2-1.

    Mais vu le visage affiché par certains et la suite de la préparation concoctée par le nouvel entraîneur local, il est fort à parier que les Dalhemois monteront encore en régime dans les jours à venir.

  • Ils utilisent illégalement deux terrains synthétiques

    foot, blegnyLes dirigeants du club de football de Blegny en ont ras-le-bol. Depuis plusieurs mois, une bande de footeux envahissent illégalement leurs deux petits terrains synthétiques afin de s’adonner à la pratique de ce sport. Le bourgmestre Marc Bolland a même dû intervenir ! Mais cela ne modifie pas la donne… 

    « Il y a bien cinq mois que ça dure. Plus les jours avancent, plus ils sont nombreux à fouler illégalement nos deux petits terrains synthétiques situés à quelques mètres de l’entrée du site. Au début, ils n’étaient qu’une dizaine. Mais dimanche, ils étaient bien une trentaine ! Bref, ils commencent à se donner le mot et ça devient vraiment très embarrassant ». Ces déclarations, les dirigeants blegnytois les lancent depuis plusieurs semaines. Tous cherchent évidemment une solution. En vain. « Nous avons été leur demander gentiment de quitter les lieux, mais ça n’a pas fonctionné. Nous avons alors appelé la police. Evidemment, lorsque les policiers arrivent, ils ne sont plus là. Outre le fait d’abîmer nos deux terrains synthétiques, ils n’hésitent pas à enfreindre doublement la loi en sautant au-dessus des balustrades ou en passant en-dessous des treillis. Le tout afin de pénétrer dans ce site. D’après quelques parents de jeunes Blegnytois, ils ne proviendraient même pas de la région. Certains ont en effet affirmé qu’ils arrivaient d’Angleur ou encore de Droixhe ».

    Avertis, l’échevin des sports ainsi que le bourgmestre ont également tenté de régler ce souci à leur manière. Mais pour sa part, Marc Bolland s’est clairement fait refouler. « Ces personnes âgées entre 20 et 50 ans ont été désagréables envers moi et menteurs », narre avec beaucoup de franchise et d’honnêteté le maïeur. « Il est nécessaire d’avoir une autorisation pour utiliser ces terrains communaux. Ils disent en avoir une. Or, c’est faux ! De surcroît, ils m’ont dit que je ne disais pas la vérité lorsque j’ai annoncé que j’étais bourgmestre. Ce manque de respect, je ne le tolère pas. La police a donc reçu l’instruction de les verbaliser et de les exclure des lieux. Nous avons aussi relevé les plaques de voitures afin de tenter de savoir à qui nous avons à faire ».

    Evidemment, tout le monde espère que ce problème sera résolu « à l’amiable ». « Nous ne cherchons pas à entrer directement en conflit avec ces gens », reprennent les membres du comité blegnytois. « Ces terrains ne sont pas prévus pour une activité aussi intense et régulière. Le fait de jouer trop souvent dessus les abîme inévitablement. Quant à leur entretien, c’est également un petit budget. La situation est donc devenue problématique. Et elle le sera encore davantage à partir du lundi six juillet. De fait, un stage de football est organisé la semaine prochaine. Tous les terrains seront probablement réquisitionnés. Si ces footeux décident de venir à ce moment-là, que se passera-t-il » ? Pour Marc Bolland, la réponse est claire. « Les policiers interviendront directement en cas de problème ». 

  • Révolutions dans le monde du foot provincial

    foot, provRéunis samedi dernier à Blegny-Mine, les différents clubs de provinciale ont bien fait d’effectuer le déplacement. En effet, plusieurs modifications de taille ont été révélées au grand jour durant cette assemblée générale. La P1 et la P2 vont ainsi par exemple changer de nom.

    Ne dites plus première provinciale mais bien Ferodo One League ! De surcroît, ne parlez plus de deuxième provinciale mais utilisez plutôt les termes Ergo League ! « La P1 et les séries de P2 vont bel et bien changer de nom », a confirmé Henri Fonbonne après une longue séance d’introduction. « À ce sujet, il est également important de préciser que la Coupe des Régions devient désormais la Ergo Cup Liège. Chez les jeunes, on parlera donc d’Ergo Youth League. Vous savez, lorsque des sponsors s’intéressent à nos produits, on ne peut évidemment pas refuser leurs offres...»

    Après l’annonce de cette première révolution, une seconde modification de taille a été annoncée quasiment dans la foulée. Cette fois, elle concerne la période des transferts. Plus besoin de travailler dans l’empressement, les clubs ont à présent jusqu’au 31 août pour recruter. « Voilà qui change quelque peu nos plans», avouaient différents dirigeants. À noter également la création d’un tout nouvel organe : le BRA. Ce dernier signifie Bureau Régional d’Arbitrage et remplacera la CPA dans une dizaine de jours. Un Parquet devrait aussi prochainement être créé. Ce dernier permettrait la mise en place d’une aide juridique pour les dossiers relatifs au Comité Provincial.

    Pour Fernand Carion, la journée du 20 juin 2015 restera à jamais marquée d’une pierre blanche. En effet, c’était pour lui le dernier jour en tant que membre du CP. «J’ai atteint la limite d’âge », commentait à chaud l’homme de 75 ans. «Je suis donc contraint de me retirer. Mais ce n’est pas pour cette raison que je n’irai plus voir de match le week-end » ! 

    Quant au sujet de conversation de fin de séance, il concernait le calendrier. Les championnats reprendront le week-end des 15 et 16 août pour les équipes premières, le week-end des 3 et 4 octobre pour les jeunes et les réserves ainsi que le week-end des 12 et 13 septembre pour les dames. Quant à la trêve, elle est prévue du 19 décembre au 31 janvier pour les équipes fanions, à l’exception des formations qui devront jouer en Ergo Cup le 31/01.