facebook

  • Tu es un vrai Dalhemois si… : le groupe qui fait le buzz sur Facebook

    facebook, dalhemC’est devenu une mode. Et Dalhem n’y échappe évidemment pas. Sur Facebook, les groupes se diversifient par leur intérêt, voire par leur originalité. Et un nouveau thème a été lancé il y a quelques mois : tu es un vrai habitant d’une région si… Pour Dalhem, ça donne : tu es un vrai Dalhemois si… C’est à vous de remplacer les points de suspension en insérant une phrase qui fait penser à votre commune. Deux exemples ? Tu es un vrai Dalhemois si tu as connu le gentil glacier Hugo qui passait avec sa jolie camionnette blanche. Tu es un vrai Dalhemois si toi aussi tu allais acheter des chiques au petit magasin de Rita.

     

    Rendez-vous sur Facebook pour d’autres perles.

  • Un chat sauvé grâce à Facebook

    chat, facebookMardi après-midi, une cliente de Serge Belleflamme à fait savoir au docteur en médecine vétérinaire qu’un chat d’origine inconnue se trouvait depuis 36 heures terrorisé et incapable de descendre d’un arbre de la rue Joseph Dethier à Dalhem. Dans un premier temps, la Dalhemoise a appelé les pompiers. Mais la réceptionniste de la caserne de Battice lui demandait plus de 200 € pour cette intervention alors qu'elle n'était pas propriétaire du félin.

    « Je lance donc un appel via Facebook à un éventuel propriétaire de ce chat roux, à un service de pompiers soucieux du bien-être animal, à un ‘escaladeur d'arbres’ chat, facebookbénévole ou à une autre idée pour débloquer cette situation. Je m'occuperai, dès demain matin, de contacter les différents services publics concernés », a ensuite écrit l’ancien leader du parti Renouveau.

    L’article à peine publié sur le réseau social, les commentaires se sont multipliés à grande vitesse. Mais ce fut le premier d’entre eux qui allait se montrer déterminant : « Je crois que c'est le nôtre, on le recherche depuis 3 jours », notait François-Michel van der Rest. En fin de journée, il s’est rendu sur les lieux et a reconnu son chat. Le lendemain matin, il était de nouveau rue Joseph Dethier, mais cette fois pour faire descendre le félin de l’arbre. « Voilà, le chat est rentré chez nous. Il mange et se repose. Merci à tous », concluait-il hier en postant un dernier commentaire sur Facebook.