coupe

  • Ils ont vécu le Mondial de l’intérieur : « Un souvenir impérissable »

    mondial, intérieur, coupe, du, monde, dalhem, viséSi la plupart des Bassi-Mosans ont suivi la Coupe du Monde à la télévision ou devant les écrans géants situés au quatre coin de la province, d’autres ont eu la chance de vivre l’évènement depuis le pays organisateur, le Brésil. C’est notamment le cas du Dalhemois Vincent Janssen et du Visétois Alexandre Tromme. « Il y avait une ambiance de dingue », lance le premier cité. « Lorsqu’un Belge lançait un chant, tout le monde le reprenait en chœur. C’était vraiment impressionnant. Ca donnait la chair de poule ».

    Très heureux d’avoir participé à la grande fête du football, Alexandre Tromme était sur la même longueur d’onde que son voisin dalhemois. « Les supporters étaient chaleureux. Nous avons eu la chance de converser avec des Argentins, des mondial, intérieur, coupe, du, monde, dalhem, viséChiliens, des Brésiliens… C’était super ! Lorsque nous avons débarqué à Belo Horizonte afin de suivre les Diables rouges, nous avons été arrêtés par plusieurs locaux. Ils n’en revenaient pas de voir des Belges chez eux. Certains nous ont même demandé si nous étions d’accord de prendre des photos en leur compagnie » !

     

    Ces deux Bassi-Mosans garderont un souvenir impérissable de leur aventure au Brésil. « Au Maracana de Rio, tous les Belges étaient réunis dans la même tribune. Nous avions alors décidé de mettre le feu. Et je pense que nous avons réussi notre challenge », remarque le Visétois, avant de conclure. « Nous avons quelque fois logé chez l’habitant. Conscient que ce n’était pas tous les jours qu’ils avaient des Belges à la maison, les Brésiliens nous ont fait découvrir certains lieux historiques, mais également les endroits où faire…la fête » !

  • Coupe du Monde : c’est déjà la finale !

    coupe, du, monde, finaleElle aura fait vibrer le continent durant un mois. Cette fois, c’est la fin. Ce soir aura lieu la finale de la Coupe du Monde. Un événement majeur durant lequel nos Diables rouges ont réalisé de nombreux exploits.

    Espérons que la finale soit aussi belle que le parcours de nos internationaux belges. A noter que le coup d’envoi de la partie sera donné à une heure inhabituelle, soit 21h. En effet, aucune rencontre du Mondial n’a débuté à cette heure.

  • Deux Dalhemois au Brésil pour supporter les Diables

    brésil, coupe, monde, dalhemoisVincent Janssen et son ami Fred Dobbelstein vont réaliser un de leurs rêves. Ces deux potes partent dimanche matin en direction du Brésil et sa fameuse Coupe du Monde de football. Au pays du ballon rond et de la samba, les deux Dalhemois vont supporter les Diables rouges. Ils assisteront en effet aux rencontres des Belges face à l’Algérie et la Russie. Sur place, les deux Liégeois profiteront également des charmes du Brésil car ils logeront dans deux hôtels plutôt bien situés : l’un à proximité de Rio, l’autre à Belo Horizonte. Nous leurs souhaitons un bon voyage et espérons qu’ils porteront chance à nos Diables rouges.

  • Le Mondial dans les cafés dalhemois mais aussi chez nos voisins

    diables, rouges, coupe, du, mondeLe compte à rebours est lancé. Dans quelques jours débutera la Coupe du Monde de football. A cette occasion, les festivités seront aussi nombreuses que variées. En Basse-Meuse, les deux villages du Mondial au club de tennis à Visé et au « Cube » à Barchon risquent d’attirer un public massif. Ces évènements entrent néanmoins en concurrence avec un haut lieu de la vie nocturne qui réouvrira ses portes pour l’occasion et qui proposera également des soirées liées à la fête du ballon rond : le Cap Vert à Visé.

    « Nous allons diffuser toutes les rencontres des Diables rouges ainsi que les principales affiches du Mondial dans cette salle mythique », note Fabian Bruwier, le président du club de football de Richelle United, l’organisateur de l’évènement. « Nous venons de dépoussiérer le Cap Vert avec plusieurs amis. Pour les nostalgiques comme moi qui ont passé d’incroyables moments festifs dans cette salle, vivre une Coupe du Monde au Cap Vert s’annonce intense. Afin de profiter pleinement des rencontres diffusées en direct, un écran géant et trois autres télévisions seront installés dans la salle. Ils se trouveront au beau milieu d’une décoration spéciale dédiée au monde du ballon rond. J’espère attirer entre 150 et 200 personnes par rencontre. L’entrée sera d’ailleurs gratuite. Les réjouissances débuteront jeudi prochain avec le match d’ouverture entre le Brésil et la Croatie. Quant à la première rencontre des Diables rouges, elle est fixée le mardi 17 juin. Les Belges affronteront l’Algérie ».

  • Un village de la Coupe du Monde à deux pas de Dalhem

    cube, blegny, digger, coupe, du monde, villageLa Coupe du Monde de football battra son plein du 12 juin au 13 juillet prochain. Afin de suivre le parcours des Diables rouges et toutes les autres rencontres du Mondial brésilien dans une ambiance festive et conviviale, Digger Bamps, le patron du café-restaurant Au Bout Là-bas à Blegny et du Cube à Barchon, organise un village dédié à la fête du football dans l’ancien Dragonland. 

    Une vague noire-jaune-rouge s’apprête à déferler sur la Belgique. Dans quelques jours, le pays tout entier va vibrer au rythme de la Coupe du Monde. En région liégeoise, les activités liées à cet évènement footballistique majeur seront nombreuses. En Basse-Meuse, il y aura deux villages du Mondial. Au club de tennis à Visé, le village de la Coupe du Monde sera presque exclusivement organisé en plein air. Au Cube à Barchon, la majeure partie des activités auront lieu à l’intérieur. « Il y aura 19 chalets dans un le bâtiment et un seul à l’extérieur », note Digger Bamps qui n’a pas opté pour un écran géant au milieu des chalets dans son hall polyvalent, au contraire des organisateurs visétois. « Il y aura une dizaine d’écrans de taille moyenne afin de pouvoir regarder toutes les rencontres à son aise depuis chaque chalet. Ce sont les associations, les jeunesses du coin, les ASBL ou encore des particuliers qui cube, blegny, digger, coupe, du monde, villagegéreront ces tout nouveaux points de ralliement. Chaque chalet mettra un pays en avant en proposant des boissons et des plats typiques. Quant au chalet à l’extérieur, il bénéficiera également d’un écran de taille moyenne ainsi que d’un espace de jeux balisé avec par exemple des balançoires, un trampoline ou encore un château gonflable ».

    Contrairement aux fiestas organisées tous les mois au Cube, il n’y aura pas de restriction d’âge durant la Coupe du Monde. « Et ce, même si des soirées seront prévues tous les vendredis et samedis. De plus, des animations seront mises sur pied à chaque match des Diables rouges. L’entrée sera gratuite et il y aura des actions spéciales sur une boisson précise chaque jour du Mondial. Voilà une bonne manière de faire connaître l’endroit à des gens de moins de trente ans qui ne peuvent pas venir en temps normal à mes soirées ».

    Pour Digger Bamps, le village de la Coupe du Monde ne sera pas le dernier grand évènement organisé au Cube. « Je vais plus que probablement lancer un village de Noël en fin d’année. L’an prochain, pourquoi ne pas organiser un village sur l’alimentation ? Et puis dans deux ans, un village avec l’Euro de foot. L’objectif sera continuellement de créer un évènement familial. Je bénéficie d’un grand hall polyvalent et d’un large parking juste en face. Je dispose également d’une cafétéria. Durant la Coupe du Monde, tous les matches y seront d’ailleurs retransmis avec les commentaires en direct. Bref, j’ai tout pour organiser des évènements. Je ne vois pas pourquoi je devrais me priver ».

    A noter. Il reste quelques chalets disponibles. Si cela vous intéresse, vous pouvez contacter Digger Bamps au 0478.61.96.06.