coquettes

  • Les «Coquettes» dans un calendrier

    sqs.pngL’équipe féminine du Coq Mosan, un club de rugby berneautois, s’est mise en scène par l’intermédiaire d’un calendrier inédit afin de défendre les droits de la femme. «Ce calendrier est né de la constatation que notre vie quotidienne à nous, jeunes Liégeoises, est faite d’éléments qui nous paraissent évidents. Ces derniers ont fait et font d’ailleurs toujours l’objet de réels combats», expliquent les Coquettes.

    Le calendrier est à vendre au prix de 6 euros. À noter qu’1 euro est reversé à l’ASBL ‘Soroptimist’ qui défend et soutient divers projets relatifs aux droits de la femme et des filles.

     

    Pour les intéressés, il suffit de contacter les joueuses via l’adresse: coquettes.rugbycoqmosan@hotmail.com

  • De sacrés déplacements pour les Coqs et les Coquettes

    coq, mosan, rugby, coquettesGrande journée de rugby pour le Coq mosan ce samedi. Si les U14 affrontent le ROC, les U16 se rendent, pour leur part, à Nivelles. Quant aux U19, ils sont attendus avec impatience dans l’antre du ROC.

    Les Coquettes sont également de sortie. L’équipe 1 se déplace à Frameries alors que l’équipe 2 joue du côté de Binche. De sacrés déplacements pour un week-end que l’on espère évidemment victorieux pour les Berneautois et les Berneautoises.

  • Les Coquettes n’ont pas fait le poids

    rugby, coq, mosan, berneau, coquettesUn seul match le week-end dernier au rugby Coq Mosan. Mais quel match ! Les Coquettes donnaient la réplique à Dendermonde, l’une des meilleures formations de la série. C’est en toute logique que les visiteurs ont remporté la victoire. Le score est sans appel : 7-35. Mais les Bernautoises peuvent être fières de n’avoir jamais baissé les bras. Cela prouve que mentalement, cette formation reste l’une des valeurs sûres du rugby à la sauce féminine en Belgique.

  • Les Coquettes vont devoir enlever leurs collants

    CoquettesMauvaise nouvelle pour les rugbymen et rugbywomen du Coq Mosan qui apprécient jouer avec des collants. Une nouvelle règle concernant les « sous-vêtements » va être appliquée dorénavant avec plus de sévérité. « Suite à la reprise des matches en février et mars 2012, il apparait que de plus en plus de joueurs et joueuses portent, sous leur équipement, des «collants». Cela est interdit par la règle 4 de l’IRB pour TOUT joueur ou TOUTE joueuse », a déclaré la Fédération.