conduire

  • Elle décroche son permis de conduire à 68 ans

    dalhem, permis, de, conduireJacqueline Mornard est la preuve vivante qu’il n’y a pas d’âge pour passer son permis de conduire. A 68 ans, la Dalhemoise a retrouvé son indépendance depuis qu’elle a obtenu le précieux sésame la semaine dernière.

    Depuis quelques jours, Jacqueline arbore fièrement son permis de conduire. A 68 ans, elle peut enfin prendre la route seule. « Je n’ai jamais envisagé de passer le permis de conduire avant la mort de mon compagnon », avoue la Dalhemoise. « Il y a vingt mois, je me trouvais chez la coiffeuse. Mon compagnon devait venir me rechercher, mais, alors qu’il était en route, il a été victime d’un infarctus. L’accident était inévitable et les conséquences terribles ».

    Seule, sans permis et sans voiture, Jacqueline avait pris l’habitude de demander à ses copines de l’emmener lorsqu’elle devait se déplacer. Jusqu’au jour où elle a décidé de franchir le pas. « Mes amies n’arrêtaient pas de me dire que j’étais capable de réussir et d’obtenir le permis. Elles m’ont vraiment boostée. Je me suis alors mise à étudier à fond le code de la route. Bingo ! L’examen théorique, je l’ai réussi du premier coup. Mais je me voyais mal au volant d’une petite voiture sans permis. J’ai alors pris 38 heures d’auto-école (20h + 18h) avant de passer le permis pratique ».

    dalhem, permis, de, conduireLors de son premier examen, elle a malheureusement échoué. « J’ai marqué l’arrêt avant un rond-point, mais j’ai ensuite oublié de regarder à gauche. Une voiture est arrivée et l’examinateur a foncé vers le frein à main, avant de m’annoncer que j’avais raté. Après plusieurs jours d’entraînement, j’ai retenté ma chance. Cette fois, j’étais rapidement en confiance par le fait de réussir mon créneau en tout début de séance. Il faut dire que je m’étais préparée pendant de longues heures à réaliser des manœuvres. En effet, je n’habite pas loin de l’école communale de Dalhem. C’est dans le parking de l’école que je me rendais régulièrement afin de m’exercer. A la fin du second examen, l’examinateur m’a annoncé que j’avais réussi. Pour mon plus grand bonheur ».

    Il ne lui restait alors plus qu’à acheter une voiture. « Une copine m’a signalé qu’elle vendait une Peugeot 107. Au départ, c’était son fils qui devait conduire cette voiture. Mais le jeune homme, préférant prendre le bus, n’a jamais passé son permis. J’ai alors sauté sur l’occasion. Il faut dire que la voiture est quasi neuve ».

    A 68 ans, Jacqueline Mornard n’est pas la conductrice la plus âgée à avoir passé son permis de conduire. Mais il est certain que des personnes comme elle, les moniteurs en voient rarement. « On m’a signalé qu’une dame plus âgée que moi venait d’obtenir son permis de conduire. Certes, les moniteurs étaient surpris de me voir, mais pas outre mesure car ils venaient d’avoir un autre exemple juste avant moi. Je n’ai pas reçu la moindre remarque. Et je ne vais donc pas entrer dans le livre des records », conclut-elle en souriant avant de rejoindre son véhicule.