chocolat

  • Un jeune Fouronnais primé pour une praline très locale

    smeets, didier, chocolatDidier Smeets a fait sensation au salon du chocolat à Bruxelles. Le Fouronnais a remporté un award pour sa praline au caramel et au beurre salé du Pays de Herve. Et ce, au nez et à la barbe de monstres sacrés tels que Galler, Marcolini ou encore Darcis ! 

    Chaque année, le salon du chocolat regroupe la crème de la crème des chocolatiers. Cette année encore, le plus grand évènement mondial dédié aux plaisirs de la bouche était de retour à Bruxelles. Du 5 au 8 février, les meilleurs smeets, didier, chocolatproducteurs de la planète se sont réunis au Palais 1 à Brussels Expo. Et comme le talent n’attend pas, un jeune chocolatier a fait sensation. Il s’agit du Fouronnais Didier Smeets (25 ans). « Voilà un an et demi que j’ai lancé mon activité. Participer à cette grande messe, c’était un véritable rêve. Enfin, je pourrai dire que je l’ai fait. Et bien fait même ». En effet, Didier Smeets a tapé dans l’œil d’un jury composé de connaisseurs internationaux. « Il existe plusieurs concours. Mais tous ont pour but de décerner le prix de la meilleure praline. Et ce, dans diverses catégories. Les grandes entreprises comme Galler, Marcolini et Darcis n’hésitent pas à proposer plusieurs de leurs créations, ce qui augmente évidemment leurs chances de victoire. En effet, les retombées d’un éventuel succès sont tout bonnement énormes (plateau TV, passage à la radio, presse écrite…). Or, présenter une praline représente un investissement conséquent. J’ai néanmoins décidé de me prêter au jeu. Si ces smeets, didier, chocolatmonstres sacrés dévoilaient une dizaine de pralines, j’en ai lancé deux. Ce qui est déjà pas mal car ce salon est réservé aux grands noms de la chocolaterie. Quant à moi, j’étais le plus jeune des chocolatiers présents. Autant dire que j’avais peu de chances de m’imposer ». Rapidement, le Fouronnais a cependant compris que ses produits plaisaient au public. « L’engouement autour de mon stand était fantastique. Les curieux voulaient tester les préparations du plus jeune du salon. Quant à ma praline au caramel et au beurre salé ainsi que celle au vin Sainte-Luchaïre, un breuvage géré par des gens de la région, elles connaissaient un réel succès ». Ainsi, après délibération du jury, Didier Smeets a été appelé au micro devant une assemblée conséquente. « C’était comme si je participais aux Oscars du Chocolat ! Je n’en revenais pas lorsqu’on m’a annoncé que j’étais primé pour ma praline au caramel et au beurre salé du Pays de Herve. Oui, j’ai remporté un award ! C’est complètement dingue ». Et ce qui est encore plus fou, c’est ce qu’il est en train de vivre au quotidien depuis cette distinction. « Chaque jour, mon magasin attire de nombreux clients. Ces personnes effectuent parfois des dizaines de kilomètres en voiture pour venir goûter, puis acheter mes produits. Depuis mardi, c’est de la pure folie, mais c’est franchement génial ».