cannabis

  • Les politiciens sont contre la légalisation du cannabis, et vous?

    drogue, cannabis, légalisationLes Dalhemois sont encore sous le choc. La saisie des 817 plants de cannabis la semaine dernière à Warsage provoque l’émoi dans l’entité. Et ce n’est pas la sortie de la section nationale des jeunes MR, favorables à la légalisation de cette drogue, qui a calmé le jeu. Loin de là même ! 

    Que ce soit dans les cafés, autour des terrains de football ou dans les nombreux commerces de Dalhem et ses alentours, le sujet de conversation du moment tourne autour du cannabis. La saisie des 817 plants mardi dernier dans une habitation Clos du Trou Renard à Warsage n’est pas passée inaperçue. Situé entre Bombaye et Warsage, le nouveau lotissement, établi à quelques mètres de l’Intermarché, était considéré comme un endroit paisible. Depuis une semaine, le drogue, cannabis, légalisation, dewezcalme a fait place à la tempête. « Lorsque je sors de chez moi et que je rencontre un voisin, nous évoquons constamment cette sombre histoire. Cette saisie, ajoutée à la sortie scandaleuse des jeunes MR, c’est trop pour nous », relate une voisine du producteur hollandais de 62 ans qui a été placé sous mandat d’arrêt et qui se trouve dans une cellule à la prison de Lantin.

    Ils sont tous contre

    Concrètement, pour les jeunes libéraux, il importe de légaliser la production et la vente de cannabis, tout en prévoyant un encadrement pour les consommateurs. Cet avis n’est pas partagé par la plupart des Dalhemois. Et encore moins par le plus jeune bourgmestre de Wallonie, le réformateur Arnaud Dewez.  « La position générale du MR est contre la légalisation du cannabis », précise-t-il. « A première vue, ce qui m'effraie le plus dans la légalisation, c'est le risque de banaliser davantage le cannabis et de le rendre encore plus facilement accessible. Une première maison de la rue.JPGchose est sûre, avec nos forces de police communale, nous continuerons à rester fermes et attentifs afin de faire respecter la loi. Le tout, dans le but de démanteler les réseaux existants ».

    La socialiste Marie-Catherine Janssen est également opposée à la légalisation du cannabis. « A l’instar de Marcel Neven, le maïeur de Visé, je trouve que nous sommes trop laxistes. La drogue reste un sujet tabou. Plutôt que d’éviter d’en parler, nous devrions communiquer davantage à propos des dangers liés à la consommation du cannabis. C’est le seul moyen de préserver nos jeunes ».

    Décrochage scolaire

    En tant qu’acteur de la santé publique, ce n’est pas le Rénovateur Alexandre Hébert qui va délivrer un message antagoniste. « Je trouve la sortie des jeunes MR étonnante. Légaliser une drogue douce peut avoir des conséquences importantes sur la santé des consommateurs ».

    drogue, cannabis, légalisationEnseignante à Liège, Marie-Eve Dheur (CDH) conclut en corroborant les dires de son collègue politicien. « A l’instar de l’alcool et de la cigarette, le cannabis fait trop de dégâts chez les jeunes que pour être légalisé. Le fait d’en consommer provoque par exemple de nombreux décrochages scolaires ».

    A l’instar des politiciens de l’entité, les Dalhemois sont quasiment tous opposés à la légalisation du cannabis. « Personnellement, j’ai toujours affirmé que si je voyais des gens fumer un pétard autour d’un terrain, je les tapais dehors. Je ne peux en aucun cas accepter le fait que des personnes se droguent devant des enfants », explique Mathieu London, le président du club de football de Warsage.london warsage verticale.JPG

     

    Les réactions fusent

    En inventant la bière de Warsage, Dominique Denis a donné une image positive de son village. « C’est malheureux que d’autres personnes envoient un signal négatif », commente-t-il. « Dalhem étant proche de la frontière hollandaise, le danger de voir des producteurs de cannabis débarquer chez nous a toujours existé. Mais le fait de voir l’un d’entre eux se faire prendre à Warsage a choqué plus d’un Dalhemois ». 

  • 817 plants de cannabis retrouvés à Warsage

    cannabis, warsageUne étonnante découverte a été réalisée mardi en fin de journée dans une habitation située dans le lieu dit "le Clos du Trou du Renard" à Warsage. 817 plants de cannabis ont en effet été saisis. Ces derniers étaient cachés dans des vides ventilés de l'habitation. L'homme de maison, un Hollandais de 62 ans, a été déféré au Parquet alors que sa femme a été laissée en liberté. La Protection Civile a enlevé les plants hier. Aujourd'hui, elle se charge d'enlever l'installation électrique.

    Plus d'informations dans votre journal La Meuse de ce jeudi 16 janvier.