américains

  • Les soldats américains de retour à Aubin et toujours en forme

    soldats, américains, aubinSix anciens combattants américains et la veuve d’un vétéran ont débarqué samedi 24 mai à Aubin-Neufchâteau pour commémorer le 15e anniversaire du monument érigé en souvenir des soldats US qui ont combattu en Europe lors de la guerre 1940-1945. Malgré son âge avancé, Harry Miller, ancien membre du 740e Bataillon tankiste surnommé « Daredevil », a expliqué dans un discours rempli d’anecdotes les raisons qui avaient poussé les Américains à mettre sur pied un tel édifice à Dalhem.

    soldats, américains, aubin« Nous avions le choix : soit ériger le monument au Texas, là où résident encore quelques membres du Bataillon, soit à Aubin. Notre choix s’est porté sur la Belgique car de nombreuses familles aubinoises ont hébergé les soldats US durant la guerre. Nous avons demandé 100 dollars à chaque membre pour que son nom soit inscrit sur l’édifice. Certains ont donné jusqu’à 2.000 dollars afin que le nom des défunts soient également présents. Je me rappelle être venu il y a une vingtaine d’années en Belgique avec des billets plein les poches. Si on m’avait arrêté, je suis certain qu’on m’aurait pris pour un dealer (sic) ». 

    soldats, américains, aubin