14

  • Hommage aux victimes civiles de la grande Guerre 14-18 ce mardi

    hommage, guerre, 14, 18Voici le programme des cérémonies et des diverses animations en hommage aux victimes de la grande Guerre 14-18 ce mardi. 

    13h30' : Départ de la Place du Centenaire à Warsage avec la Royale Harmonie Sainte-Barbe
    14h00' : Arrivée au Monument aux morts : lecture des noms des victimes de Warsage, Neufchâteau, Mortroux et Saint-André ; dépôt de fleurs
    14h30' : Départ rue des Combattants, rue de la Gare en direction de Fouron, rue du Couvent, rue de Maestricht à Berneau
    15h00' : Croix des pendus : allocution et dépôt de fleurs
    15h30' : Monument aux morts, rue du Viaduc : lecture des noms des victimes de Berneau, Bombaye, Dalhem et Feneur ; dépôt de fleurs
    16h15' : Réception sous chapiteau à l'Administration communale, rue de Maestricht n° 7 à Berneau, et prestation de la Royale Chorale Sainte-Barbe

  • 14 -18 la plus grande expo du monde s'ouvrira à Liège

    1821934060_B973188468Z.1_20140720180956_000_GK42REVB5.1-0.jpg

                                                                                 (Photo Sophie Kip)

    Le 2 août, «Liège Expo 14-18» s’ouvrira à Liège. Ce sera la plus grande expo du monde sur la Première Guerre mondiale. Nous avons rencontré David Bardiaux, un Français considéré comme le plus grand collectionneur d’objets liés à la Première Guerre mondiale. Il a en effet prêté un millier de ses plus belles pièces à Europa 50, la société à l’origine de «Liège Expo 14-18».

    Le 2 août prochain, Liège accueillera ce qui sera sans doute la plus grande expo jamais consacrée à la guerre 14-18. Sur 4.000m² installés aux Guillemins, les responsables d’Europa 50, déjà à l’origine de SOS Planet et de Golden Sixties notamment, ont entrepris d’évoquer la Grande Guerre sous tous ses aspects. Les chefs d’armées dans leurs bureaux, les soldats dans les tranchées, les médecins et leurs hôpitaux de campagne, les civils, les artistes, les résistants et enfin les vainqueurs seront ainsi tous représentés dans leur vie de tous les jours. Ce qui donnera lieu à des reconstitutions exceptionnelles, au sein desquelles déambuleront les visiteurs.

    Ceux-ci pourront aussi approcher des objets d’époque, rarement montrés, sinon à ceux qui ont eu la chance de visiter les deux musées de David Bardiaux.

    Ce Français originaire du Pas-de-Calais est considéré comme le plus grand collectionneur 14-18. Il a accepté de prêter quelques-unes de ses plus belles pièces à l’expo liégeoise, «environ un millier sur les 12.400 que nous possédons,» explique ce passionné. Des pièces qui sont toutes d’époque. Pas question ici de copies, tout est authentique, du fil de fer barbelé qui était employé dans les tranchées aux mitrailleuses. Et toutes ont une histoire…

    " Ce sont des pièces qui ont vraiment servi et qui ont appartenu à quelqu’un, dont nous essayons à chaque fois de retracer l’histoire. Nous présentons ainsi à Liège un empennage d’avion pour lequel nous avons les papiers du pilote, son plan de vol… Nous savons qu’il s’est tué en atterrissant et que cet empennage a ensuite été offert à sa famille en hommage

    Une passion née alors que M. Bardiaux n’était encore qu’un enfant. « Mon grand-père avait fait 14-18Comme il m’en parlait souvent, j’ai commencé à récupérer tout ce que je pouvais. Au point de finir par faire un musée dans le grenier, que je faisais visiter à ma famille. Et j’ai toujours tout gardé, je n’ai jamais rien revendu…» Résultat: 12.400 pièces d’exception, mais aussi plus de 450 affiches et… 16 tonnes de pièces issues de fouilles qu’il a le plus souvent entreprises lui-même. «Maintenant, on me contacte pour me fournir des pièces, mais j’ai aussi fait tous les champs de bataille et toutes les bourses…»

    Aujourd’hui, il est donc devenu une référence en matière de Grande Guerre dans le monde entier. « Tous les objets qui seront exposés à Liège ont du sens, termine-t-il. Quand ils sortiront de là, il faut que les gens comprennent qu’après le conflit, on est entré dans un nouveau monde.» Geoffrey Wolff