Pas de fête sans Bob: Jean-Michel adore conduire les chars pendant que ses potes font la fiesta

Dans tous les cortèges carnavalesques, la sécurité est au centre des préoccupations. Afin d’éviter les accidents, les organisateurs n’éludent aucun détail. Contrôle, alcootest, briefing… Rencontre avec le Dalhemois Jean-Michel Somja, un jeune conducteur de char de 22 ans qui ne badine jamais avec les règles à respecter.

A 22 ans, Jean-Michel Somja est déjà un habitué des cortèges. « J’adore le carnaval. C’est la période de l’année que j’aime le plus. Et ce dont je raffole par-dessus tout, c’est le fait de conduire un char pendant que mes potes font la fiesta », énonce cet habitant de Bombaye pour qui la sécurité n’est pas un vain mot. « Je trouve que trop de parents ne font pas attention à leurs enfants. L’année dernière, un môme est venu chercher une chique entre les roues avant et arrière du tracteur. Heureusement, je l’ai vu. Le drame a toutefois été évité de très peu ».

> La suite de mon reportage, à savoir une demi-page consacrée à Jean-Michel Somja, c'est dans la Meuse de ce vendredi 22 février. Ne loupez pas ce supplément carnaval!

Les commentaires sont fermés.