Voilà ce qui attend le braqueur Mustafa Iken, un homme qui a commis un braquage à Dalhem

Le 26 février 2017, Mustafa Iken, un homme au lourd passé judiciaire, s’évadait de la prison de Lantin, où il était détenu préventivement pour des tiger-kidnappings. Un an plus tard, ce 12 mars 2018, il était repris au terme d’une opération de police.

Le 31 décembre 2016, Mustafa Iken (31 ans) était placé en détention préventive à la prison de Lantin. On le suspectait d’avoir participé à plusieurs tiger-kidnappings particulièrement violents. Avec sa bande, l’homme ciblait les Beobank de la région. Il avait ainsi, notamment, séquestré la famille du gérant de la Beobank d’Amay. Pendant toute une nuit, la famille, séparée dans deux véhicules différents, avait été tenue en respect par des malfrats lourdement armés.

►Mais le 26 février 2017, Mustafa Iken avait pris la clé des champs, en bénéficiant de complicités internes et externes. Il avait ainsi pu compter sur l’aide d’au moins trois personnes à l’extérieur de la prison.

Les commentaires sont fermés.