Un site élargi, une soirée dans la cour du Patro...: que de nouveautés pour l'édition 2018 des Bandas

Cet été encore, et plus que jamais vu l’étendue du site, Dalhem va danser au rythme de la musique Bandas. Les organisateurs ont ajouté deux nouveaux points d’animation et ont prévu une soirée animée par les différentes formations musicales dans la cour du Patro. Le samedi 4 août, Dalhem sera donc la capitale des Bandas!

Le festival international de Bandas ne renaît pas de ses cendres, mais la configuration du site pour l’édition 2018 des «Bandas en délire» laisse présager un week-end de folie à Dalhem. «Tout commencera le vendredi 3 août par une soirée animée, dès 20h, par le Delirium Tremens Band puis par le Hot Street Brass Band. Vers 22h30, soit bien plus tôt que l’année dernière, les Oies Sauvages monteront sur scène pour leur unique représentation de l’année. Quant à DJ Fumal, il maintiendra l’ambiance jusqu’au bout de la nuit», résume Erik Laenen, chef de groupe de la banda belge et organisateur de l’événement.

Mais le jour le plus attendu de l’année par la majorité des Dalhemois, c’est le samedi 4 août. Conscients du phénomène, les organisateurs ont décidé de frapper fort. «Cette année, 16 groupes, dont la moitié sont étrangers (sept français, un néerlandais), animeront les rues et le chapiteau. Il y a d’autres grandes nouveautés: tout d’abord, un nouveau point d’animation est prévu un peu plus haut que ‘la prairie des vachettes’. Ensuite, un podium sera installé dans la cour du Patro. Les groupes s’y présenteront tour à tour. Si l’animation dans les rues débutera à 14h pour se terminer à 1h, une soirée Bandas aura lieu à cet endroit. Cette dernière ambiancera Dalhem jusqu’à 3h du matin. Bar à peket, bar à bières spéciales… Tout est prévu pour vivre un grand moment».

Deux afters pour le prix d’une

Il y aura donc deux soirées en parallèle: l’une dans la cour du Patro, «où il est possible de mettre un millier de fêtards», l’autre sous le chapiteau où DJ Mimo terminera l’événement en beauté. «Deux afters pour le prix d’une», confirme Erik Laenen. Nul doute qu’en lisant ce programme, les amateurs de Bandas seront encore plus enthousiastes que d’habitude!

Les commentaires sont fermés.