Dalhem: tous les chantiers de 2018 expliqués un à un

L’année 2018 s’annonce particulièrement intense. Les chantiers vont se multiplier afin d’améliorer la qualité de vie des Dalhemois. Entre la réhabilitation du Tunnel, la création d’une nouvelle place, l’installation de radars préventifs et des réfections en tout genre, tous les villages de la commune seront concernés.

Le centre de Dalhem, où le projet de construction de la future station d’épuration est entré dans une nouvelle phase avec cependant pas mal de retard sur le timing préétabli au départ, verra notamment deux nouveaux chantiers « sortir de terre » dans les prochaines semaines.

1 La réhabilitation du Tunnel et de ses différents chemins d’accès

Le Tunnel est l’un des principaux symboles de la commune de Dalhem. Pour l’instant, il est toutefois impossible de l’emprunter. «  Raison pour laquelle nous allons nous atteler à sa réhabilitation  », confirme le bourgmestre Arnaud Dewez. «  Les travaux commenceront au printemps prochain. Les chemins d’accès jusqu’à Feneur et Chenestre vont également être réhabilités. Le budget pour ce grand chantier est de 355.000 euros, dont 162.000 euros subsidiés. Normalement, ce dernier va durer six mois. On est donc parti jusqu’à la fin de l’année 2018  ».

2 La création d’une nouvelle place avec la démolition de deux maisons

À quelques centaines de mètres du rond-point où les travaux pour la future station d’épuration se poursuivent, c’est la création d’une nouvelle place, la place des Centenaires Carabin, qui va bientôt débuter.

«  Ce chantier devrait commencer au mois de mars et sera d’actualité durant au moins cinq mois. La bonne nouvelle, c’est que la circulation ne sera pas impactée par ces travaux. Et ce même si deux maisons vont notamment être abattues ! Il s’agit d’un terrain communal où nous allons créer une zone de stationnement, une placette, un escalier vers le Tunnel… Des arbustes vont aussi être plantés. Notre budget est de 365.000 euros  ».

3 L’installation de radars préventifs : pas encore de répression

«  Dès le printemps prochain, plusieurs radars préventifs fleuriront à côté de nos routes  », prévient Arnaud Dewez. «  Ces derniers seront en effet placés sur les routes communales  ». Les radars répressifs, ce n’est, par contre, pas encore d’actualité. «  Il faut en effet passer par la police et cela demande des autorisations en cascade. Cela prend donc plus de temps. De même que le placement de radars sur les routes du SPW  ».

4 Des réfections en tout genre : Chenestre et Bombaye impactés

Au printemps, les travaux rue Basse-Chenestre débuteront. «  L’entreprise est désignée, le budget est de 100.000 euros et la durée des travaux est estimée à deux mois. Ce n’est pas un chantier très encombrant car il s’agit de la fin d’une rue. L’objectif est de réaliser quelque chose de propre en refaisant le filet d’eau et en plaçant des klinkers  ».

La réfection de la toiture de l’école de Bombaye va aussi être d’actualité. «  Les travaux commenceront à Pâques. La toiture, le faux plafond, l’acoustique, l’électricité… Tout sera remis au goût du jour pour un budget de 90.000 euros dont 80.000 subsidiés  ».

Routes communales. 200.000 euros, tel est le budget pour améliorer la qualité des routes communales dans tous les villages de la commune. «  Les routes les plus abîmées vont subir un raclage puis un nouvel enduisage. Les travaux commenceront en juin ou en septembre  », précise Arnaud Dewez.

Parking à Berneau. Un autre objectif est de rendre le parking de l’école de Berneau plus fonctionnel. «  Les ouvriers communaux vont le sécuriser et travailler sur l’accotement dès le début du printemps  ».

Trottoir entre Aubin et Warsage. «  L’aménagement d’un trottoir entre Aubin et Warsage sera réalisé par les ouvriers communaux. L’objectif est de relier ces deux villages par un piétonnier durant l’été prochain  ».

Trottoir à Warsage. Le tronçon de trottoir manquant entre la supérette et la pharmacie à Warsage, c’est bientôt de l’histoire ancienne. «  La canalisation va être rabaissée et le trottoir sera fait en klinkers. Le budget est estimé à 100.000 euros. Les travaux, ce sera pour l’été  ».

Les commentaires sont fermés.