Dalhem se dote d’un outil en cas de plan d’urgence

La commune de Dalhem s’est dotée d’un tout nouvel outil en cas de déclenchement du plan d’urgence. Il s’agit du système « Be-Alert ».

«  C’est une manière de communiquer encore plus rapidement avec la population, mais aussi avec des professionnels comme les médecins. Bref, c’est un nouveau portail qui nous permettra de divulguer extrêmement vite des informations de première importance en cas de nécessité  », explique Arnaud Dewez, le bourgmestre de Dalhem.
En parlant de plan d’urgence, un test avait été réalisé il y a deux ans. «  Un avion vient de s’écraser sur l’école à Warsage, tel était l’exemple choisi. Je devais donc déclencher le plan d’urgence. Ensuite, il fallait prendre les bonnes décisions le plus rapidement possible. Il était important d’appeler les secours, de contacter les pompiers, d’évacuer le bâtiment ainsi que les demeures voisines…
Il est donc capital de communiquer de manière efficace. C’est dans cette optique que nous nous sommes affiliés à ‘Be-Alert’  ».


Inscription


Concrètement, ce système permet au maïeur d’envoyer un SMS rapidement à une série de personnes d’un même statut ou à des citoyens habitant dans un périmètre précis. «  Votée à l’unanimité par le Conseil communal, cette démarche est assez simple. La commune s’inscrit à une plate-forme. Cela coûte 1100 euros hors TVA. La formation, c’est 100 euros. Ensuite, les citoyens pourront également s’inscrire. Pour eux, ce sera gratuit. Mais on m’a dit qu’à l’avenir, même les personnes qui n’auraient pas fait l’effort de s’inscrire pourraient également recevoir une alerte par SMS en cas de déclenchement du plan d’urgence  ».

Les commentaires sont fermés.