La future place divise Dalhem

Un mouvement de contestation est né à Dalhem. Ce dernier est lié à la future construction de «la place des Centenaires Carabin» dont nous avions présenté les plans en exclusivité en mars dernier!

Ce projet, qui comprend notamment l’abattage de deux maisons, la création d’une crèche, de logements ainsi que d’une placette, a été voté à l’unanimité. La procédure administrative s’est poursuivie et a conduit à une enquête publique.

C’est ainsi que le bourgmestre Arnaud Dewez a reçu quelques avis défavorables mais aussi des avis positifs, preuve que la population dalhemoise est divisée à ce sujet.

Un groupe formé par plusieurs villageois a toutefois décidé d’aller plus loin en lançant une pétition. S’ils apprécient que la commune se préoccupe des questions de parking et de circulation, ils pensent par contre que le projet est à revoir. «L’idée de la commune est de raser un bâtiment de caractère ayant appartenu au seul centenaire de Dalhem. Quelle étrange façon de rendre hommage à la mémoire de ce brave homme», peut-on y lire.

Ces habitants regrettent que le projet prévoie 25 places de parking, «sans aucune autre préoccupation». «L’espace est vaste et vert, on préférerait quelques places de parking, certes, mais surtout une plaine de jeux, des bancs, un endroit permettant la convivialité».

Une rencontre citoyenne avait lieu mardi soir. «Soit une semaine après clôture de l’enquête publique. Une rencontre que le collège communal annonçait comme suit: ‘Toute l’équipe sera à l’écoute de vos remarques, vos suggestions et vos souhaits’».

Pour ces citoyens, c’était «une façon de dialoguer avec la majorité communale alors que leurs remarques avaient été… balayées d’un revers de la main le 14 septembre»! Pour le maïeur, c’était tout simplement «un rendez-vous fixé de longue date».

Les commentaires sont fermés.