Grande nouveauté aux Bandas en Délire: DJ Mimo a mis le feu au chapiteau

Pour cette deuxième édition des « Bandas en délire », les organisateurs avaient misé sur la continuité. Même si il y avait tout de même quelques modifications. Tout d’abord dans le choix des groupes.

Mais surtout au niveau de la programmation musicale du samedi, le jour phare de cet événement. Ainsi, de minuit à trois heures du matin, soit juste après le concert du Delirium Tremens Band, c’est un DJ de la région, à savoir Mimo, qui a pris le relais afin de clôturer cette fiesta. Un choix que certains trouvaient interpellant (« Que vient faire un DJ dans une telle manifestation ? ») mais que les organisateurs considéraient justifié (« Après dix heures de musique bandas, c’est bien de proposer un autre style musical aux fêtards et ça permet de garder le public chez nous »). Au final, on peut dire qu’il s’agit d’une véritable réussite. Car les formations musicales ont continué à animer la rue jusqu’à 2h du matin malgré quelques averses.Bref, pendant que les férus de Bandas faisaient le plein de musique dont ils raffolent, ceux qui souhaitaient quelque chose d’un peu « différent » se sont réunis dans le chapiteau. Fidèle à ses habitudes, Mimo a mis le feu, de quoi terminer « les Bandas en délire » de la plus belle des manières.

Les commentaires sont fermés.