680 kg de bouchons en plastique récoltés près de chez nous

Marie Fromont – Marie Calamity – est l’initiatrice de ce projet. Après avoir constaté par elle-même la cruauté dont certaines espèces de lévriers étaient victimes en Espagne, elle a décidé de tout faire pour venir en aide à ces malheureuses victimes de la cupidité des hommes. En effet, si les résultats ne suivent pas lors des courses, certains «participants», sont torturés, battus à mort, privés de nourriture, abandonnés blessés dans la nature…

Etant institutrice maternelle à l’école communale de Devant-le-Pont et en collaboration avec l’école communale de Richelle, elle a décidé de sensibiliser ses collègues, ses amis, les élèves et leurs parents aux véritables tortures qui étaient infligées à ces animaux (Galgos et Podencos) par une autre race animale: l’homme!

Et puis l’idée à germé: pourquoi pas ne pas inviter toutes ses connaissances à conserver tout au long de l’année les bouchons en plastique des bouteilles et flacons divers utilisés dans les ménages? Le prix de rachat est certes extrêmement faible (220 € la tonne), mais tout compte fait, cela ne coûte rien d’essayer.

C’est ainsi qu’un jour de la semaine dernière tout ce petit monde s’est retrouvé dans la cour de récréation de l’école pour participer à la pesée de la collecte de cette troisième année d’activité.

À l’issue de la pesée, les participants ont pu constater que 680 kg avaient été récoltés. Pour avoir modestement participé moi-même à cette opération, je me suis rendu compte du nombre de ces petits bouts de plastique nécessaire pour arriver à 1 kg!

La récolte a été vendue à la société Cabka pour la somme de 163,20 € destinés à aider à la construction du refuge de Sophia «El Refugio Escuela» de Seville, en Espagne.

La somme peut paraître dérisoire face à l’énergie dépensée: loin de là! C’est aussi – et peut-être principalement – le symbole de sensibilisation à la cause animale, de preuve de la volonté de tenter de faire changer les choses, mais aussi d’aider. Blog de Visé

Les commentaires sont fermés.