Le coup de gueule du Blegnytois Marc Bolland

Après le dossier lié à la Caserne de Saive, Marc Bolland et son équipe vont s’atteler à un nouveau projet d’envergure : le redéploiement et la redynamisation du centre de Blegny. Une mission dont la réflexion globale est quelque peu malmenée, la ministre Marie-Martine Schyns ne daignant pas répondre aux emails de la plus haute importance envoyés par le bourgmestre blegnytois.

Le gouvernement fédéral traverse une période de turbulence. On est bien loin du calme et de la quiétude des villages verdoyants de Basse-Meuse... Mais ce n’est pas pour cette raison que le monde politique ne cherche pas à dynamiser le quotidien des villageois. Loin de la même ! Du côté de Blegny, l’acquisition de la Caserne a changé la vie des Silvatiens. Ces derniers possèdent à présent un outil que certains considèrent déjà comme indispensable. Quant aux entreprises qui y louent des locaux, elles se disent comblées par la qualité des lieux. « La Caserne, c’est 48 hectares de terrain achetés sans avoir emprunté le moindre euro. C’était un gros projet qui, à l’heure actuelle, est couronné de succès. Nous sommes dans la phase de mise en vente après revalorisation. Notamment le lotissement rue Cahorday, les ateliers occupés à l’heure actuelle par les PME, le Business Center… Tout se déroule comme prévu. Enfin, presque », résume Marc Bolland, un bourgmestre conscient qu’un dossier en chasse vite un autre. Et le prochain projet d’envergure concerne le redéploiement et la redynamisation du centre de Blegny. Mais les difficultés sont déjà réelles alors que la réflexion vient à peine de débuter ! « Dans la foulée du schéma général d’aménagement de l’entité, le centre du village de Blegny va faire l’objet d’une attention particulière dans les prochains mois. Ce dossier important pour la vie quotidienne des habitants comprend différents aspects à gérer. Notamment l’avenir de la promotion sociale. Raison pour laquelle nous avons reçu, en début d’année, la ministre en charge des bâtiments et, de facto, du dossier, Marie-Martine Schyns. Cette dernière a été accueillie à la Caserne de Saive. Elle était accompagnée par la ministre Isabelle Simonis. Toutes deux se sont montrées très intéressées lors de la visite d’usage. Nous avons d’ailleurs prévu de nous revoir. Il faut dire qu’il y a des blocs qui peuvent être mis à la disposition de la promotion sociale. J’évoque par exemple le cas d’un bâtiment qui vaut plus de deux millions d’euros. De surcroit, la promotion sociale loue un bâtiment dans le centre de Blegny. Le bail a été négocié jusqu’en 2020. Mais la ministre Schyns ne daigne plus répondre à mes courriers électroniques. Impossible d’avancer dans ces conditions ». Le hic, c’est que Marc Bolland n’a pas l’intention de prolonger le bail dans les conditions actuellement de mises. En fait, ce bâtiment est situé sur le site de quatre hectares que le bourgmestre souhaiterait redynamiser, notamment en permettant à l’administration communale d’y déménager ! Quant au bâtiment à plus de deux millions d’euros à la Caserne, sa vente mettrait du beurre dans les épinards en vue du redéploiement du centre de Blegny. « J’ai ainsi envoyé un premier email le 26 février. Je n’ai reçu ni accusé de réception, ni réponse. J’ai envoyé un rappel le 2 mai, toujours sans le moindre retour. Et j’ai terminé par un troisième courrier électronique le 8 juin, j’attends toujours la réponse. Comment voulez-vous prévoir des projets d’envergure dans les villages si les personnes compétentes au niveau national ne jouent pas le jeu ? Nous allons évidemment tout mettre en œuvre pour continuer le travail. Mais je ne vous cache pas que je suis vraiment très fâché ».

Commentaires

  • Jusqu'à présent tout ce que notre Bourguemestre Marc Bolland à entrepris et réalisé n est que du positif !!!! Alors pourquoi bloquer une personne d une telle envergure qui ne fait qu améliorer son village et dont les Blegnytois sont heureux. Dans qu el monde vivons nous donc !!!! Faut il interdir aux personnes d avancer ??? Serait il donc votre façon de voir les choses ?? Bloquer le peuple et lui interdire d avancer ???? Bloquez vous si vous le voulez mais n emmenez pas le peuple avec vous et merci de. Prendre attention à notre Bourguemestre Marc Bolland en qui nous plaçons tous notre confiance. Bien à vous.

  • Ce n'est pas plutôt le gouvernement régional qui traverse une zone de turbulences ???
    Et aller à Herve, où habite la ministre, à côté de Blegny c'est certainement insurmontable...
    Petits esprits politiques-médias !

  • Oui c'est bien vraie Marc qu'il n'y a rien de plus énervent de rester dans le vide quand on interpelle les responsables concernés ! Je connais Cela à un autre niveaux

  • S'il est vrai qu'il fait bon vivre à Blegny ( j'y habite depuis 47 ans ) , j'espère que tous ces beaux projets ne mettent pas de côté les promesses faites depuis des années et dont on ne voit rien arriver ! Je parle ici du bassin d'orage ( plutôt un mur de retient des eaux ) pour le quartier du Mousset à Saive. A chaque orage, on craint le pire et c'est bien plus préoccupant pour le bien-être des habitants que l'aménagement de la caserne ou du centre de Blegny. Monsieur le Bourgmestre et des échevins sont bien venus, ils nous ont bien montré des plans et nous ont bien certifié que le travail était prévu au budget mais on ne parle que d'autres projets plus " tape à l'oeil ". Ce serait bien de me répondre car je m'exprime ici au nom de tous les habitants du quartier. Merci d'avance

Les commentaires sont fermés.