Cheick Coulibaly débarque à Warsage: il a joué en Grèce puis en Bulgarie

Warsage a clôturé son mercato en frappant un très gros coup

Ce club qui a conquis son ticket pour l’élite provinciale au terme d’un tour final à couper le souffle vient de transférer Cheick Coulibaly. Il s’agit d’un retour en Basse-Meuse pour ce médian défensif ivoirien qui avait évolué au CS Visé lorsque le cercle mosan évoluait en Division 2. « Après son passage à Tilleur, Cheick est parti à l’étranger. Il a évolué en D2 grecque puis en D1 bulgare. Le hic, c’est qu’il a connu de gros problèmes de payement. De surcroît, il faisait très froid en Bulgarie. La température atteignait parfois les moins vingt degrés. Pas évident pour un Africain de se mouvoir dans un tel environnement. Et encore davantage quand sa famille réside à Liège », explique Didier Degueldre, le coach des Verts.

Pour ce dernier, l’arrivée de Cheick Coulibaly va clairement renforcer son secteur défensif, mais également permettre aux nombreux jeunes du cru de gagner pas mal d’expérience aux côtés d’un élément qui possède un CV pour le moins impressionnant. « En fait, j’avais perdu Nicolas Marlet, qui a signé au mois de mars à Melen, et Julien Pogorzelski, qui arrête le foot, en vue du prochain exercice. J’ai alors transféré deux joueurs dans l’optique d’évoluer en P2. Mais nous voilà à présent en P1, une série qui demande encore davantage de condition physique et d’expérience. Je me suis alors dit que j’allais ratisser plus large. C’est ainsi que je suis tombé sur Cheick Coulibaly sur Facebook. Il m’a signalé qu’il n’avait plus de club. Nous nous sommes rencontrés et nous sommes rapidement tombés d’accord. La situation a également très vite été réglée avec le président, Mathieu London ».

Les commentaires sont fermés.