A Liège, Dalhem est la commune la plus « jeune »  

Regardez les projections du Bureau du Plan. Elles prévoient un vieillissement de la population dans nos communes.

Mais que se passe-t-il à l’heure actuelle ?
En allant consulter les statistiques officielles de la population pour l’année 2013, nous en avons tiré un tableau (voir ci-contre) qui classe les 24 communes de l’arrondissement de Liège de la plus « jeune » à la plus « âgée ».
Comment avons-nous procédé ? En calculant ce que l’on appelle le « taux de sénilité » de chacune des communes.
Ce taux se mesure en calculant le nombre de personnes de 60 ans et plus par rapport au nombre de personnes de moins de 20 ans.
Plus ce taux est bas, plus on peut se rendre compte que la commune compte davantage de jeunes que de personnes âgées.
Liège dans la moyenne
Un exemple pour bien comprendre :
– en 2013, à Liège, la ville comptait 41.085 personnes de moins de 20 ans, et 44.202 habitants de plus de 60 ans. Ce qui donne un taux de 1,07, soit 1,07 personne âgée pour 1 jeune dans la Cité ardente.
Dans notre arrondissement, c’est la commune rurale de Dalhem qui est ainsi la plus jeune avec un taux de 0,88 personne âgée pour un jeune.
L’équilibre presque parfait entre jeunes et personnes âgées est atteint à Seraing, à Bassenge et à Beyne-Heusay.
Du côté des communes les plus « âgées », c’est Chaudfontaine qui pointe en tête, avec un taux de 1,5 personne âgée pour 1 jeune.
En chiffres absolus, cela donne à Chaudfontaine 6.400 personnes de 60 ans et davantage, et 4.262 jeunes de moins de 20 ans.
Neupré vient juste après avec un taux de 1,38, et Fléron complète le podium des communes les plus âgées, avec un taux de 1,31.

Les commentaires sont fermés.