Stéphane Pauwels au coeur d’une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo) - lameuse.be

73

Univers > Foot

Stéphane Pauwels au coeur d'une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo)

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 25 Février 2017 à

Ce jeudi soir, dans l’émission « 100% Foot », sur W9, Stéphane Pauwels a fait une réflexion à sa collègue Carine Galli qui n’est pas passée inaperçu. Et voilà que le présentateur de la Ligue des Champions sur Club RTL est accusé de sexisme.

Tout est parti d’un débat autour de la saison de La Gantoise en Jupiler Pro League. Car si les hommes d’Hein Van Haezebrouck brillent en Europa League, ils ne sont que huitièmes en championnat. Stéphane Pauwels a donc tenté d’expliquer que les Buffalos ne réalisaient pas forcément une « mauvaise saison », vu que leur objectif était de se qualifier pour les Playoffs 1 et d’ensuite recommencer la lutte pour l’Europe et/ou le titre à (presque) zéro vu la division des points.

Quoi qu’il en soit, plus que son point de vue sur la saison des Gantois, c’est sa manière de s’exprimer à l’encontre de Carine Galli qui a provoqué pas mal de réactions. Après avoir expliqué à la charmante journaliste qu’elle « parlait de ce qu’elle ne savait pas », il n’a pas manqué de lui faire un petit tacle sur sa couleur de cheveux : « Je pense que votre cerveau de blonde ne comprend pas ».

Il n’en fallait pas plus pour choquer certaines âmes et provoquer de nombreuses réactions sur la toile. Plus tard dans la soirée, l’ancien chroniqueur de « La Tribune » a toutefois tenu à mettre les choses au point sur Twitter : « Pour ceux qui n’ont pas compris le 1er degré, Carine Galli, est une super copine et nous bossons depuis des années ensemble. c’est Une TOP ! », a-t-il posté.

Carine Galli, de son côté, n’a pas donné suite à cette réflexion. Et en ce qui concerne le classement de La Gantoise, elle reste sur sa position.

50 à la ronde : l'ouverture a sonné (photos)

Le grand jour est arrivé pour Pierre Roussel. C’est ce mardi, sur le coup de 10h, qu’il ouvre son épicerie locale à Dalhem. Un projet bien ficelé qui devrait tenir la route. « Le concept est lié au nom de la boutique : 50 à la ronde », énonce-t-il. « Il s’agit en effet de la mise en évidence de produits locaux dans un rayon de 50 kilomètres ».

Concrètement, les produits qui seront proposés aux clients du mardi au samedi entre 10h et 18h30 seront issus de la région. « Ce rayon s’étend en fait jusqu’à Huy. Ou jusque Malmedy, ça dépend dans le sens dans lequel on se dirige... Outre une qualité indéniable, la variété des produits qu’on peut trouver dans le coin est assez phénoménale. Du vin, du fromage, de la bière, de la moutarde, des biscuits, de l’huile de noix, du miel, de la confiture, de la farine, des jus de fruits, des guimauves… C’est dingue tout ce qu’on fait à quelques kilomètres de chez nous ».

Une partie des produits sera évidemment biologique. « L’histoire de ’50 à la ronde’ est d’ailleurs liée au bio. Au départ, j’ai postulé dans un magasin bio. Puis, en discutant avec mon comptable, ce dernier m’a conseillé de me lancer dans une toute nouvelle aventure. J’ai ainsi pris des cours de gestion et recherché la marchandise qu’il y avait dans la région. De surcroit, je souhaitais trouver un endroit où il y avait du passage et surtout un parking. Puis j’ai trouvé ce bâtiment près de la Berwinne. Les propriétaires souhaitaient faire des appartements, mais je les ai convaincus de la viabilité de mon projet ».

SAM_1768.JPG

 

 

Commentaires

  • Plein succès dans votre nouvelle entreprise ! Chapeau ! Un jeune qui investit et qui y croit, quoi de mieux dans notre beau village !

  • Bon travail et plein succès dans ta nouvelle entreprise .
    Une très belle idée novatrice qui devrait répondre aux souhaits des dalhemois .
    Bon courage !

Écrire un commentaire

Optionnel