Stéphane Pauwels au coeur d’une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo) - lameuse.be

73

Univers > Foot

Stéphane Pauwels au coeur d'une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo)

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 25 Février 2017 à

Ce jeudi soir, dans l’émission « 100% Foot », sur W9, Stéphane Pauwels a fait une réflexion à sa collègue Carine Galli qui n’est pas passée inaperçu. Et voilà que le présentateur de la Ligue des Champions sur Club RTL est accusé de sexisme.

Tout est parti d’un débat autour de la saison de La Gantoise en Jupiler Pro League. Car si les hommes d’Hein Van Haezebrouck brillent en Europa League, ils ne sont que huitièmes en championnat. Stéphane Pauwels a donc tenté d’expliquer que les Buffalos ne réalisaient pas forcément une « mauvaise saison », vu que leur objectif était de se qualifier pour les Playoffs 1 et d’ensuite recommencer la lutte pour l’Europe et/ou le titre à (presque) zéro vu la division des points.

Quoi qu’il en soit, plus que son point de vue sur la saison des Gantois, c’est sa manière de s’exprimer à l’encontre de Carine Galli qui a provoqué pas mal de réactions. Après avoir expliqué à la charmante journaliste qu’elle « parlait de ce qu’elle ne savait pas », il n’a pas manqué de lui faire un petit tacle sur sa couleur de cheveux : « Je pense que votre cerveau de blonde ne comprend pas ».

Il n’en fallait pas plus pour choquer certaines âmes et provoquer de nombreuses réactions sur la toile. Plus tard dans la soirée, l’ancien chroniqueur de « La Tribune » a toutefois tenu à mettre les choses au point sur Twitter : « Pour ceux qui n’ont pas compris le 1er degré, Carine Galli, est une super copine et nous bossons depuis des années ensemble. c’est Une TOP ! », a-t-il posté.

Carine Galli, de son côté, n’a pas donné suite à cette réflexion. Et en ce qui concerne le classement de La Gantoise, elle reste sur sa position.

Mobilisation pour sauver les battraciens

Chaque année à la fin de l’hiver, un grand barrage à batraciens est monté à Dalhem en collaboration avec Natagora Pays de Herve afin de sauver de l’écrasement des milliers de grenouilles et de crapauds en migration.

«L’objectif est d’éviter à des centaines d’amphibiens en migration de trouver la mort lors de leurs passages sur la grand-route qui va de Mortroux à Val-Dieu», expliquent Jean-Philippe Demonty et Laurent Habets de Natagora.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette opération est un véritable spectacle pour les amateurs du genre. «Concrètement, les volontaires se relaient pour faire traverser les batraciens piégés dans des seaux disposés tout le long du barrage».

Un appel vient d’ailleurs d’être lancé à toutes les bonnes volontés pour venir aider aux traversées. «Il s’agit d’une excellente occasion de découvrir nos batraciens et de participer à la protection de la nature dans notre région. Pour réaliser ce montage, nous avons besoin de renforts, c’est pourquoi nous faisons appel à tous les volontaires disponibles le 11 février prochain. Toute aide, même pour quelques heures, est bienvenue».

Les personnes qui désirent participer à cette activité ont ainsi rendez-vous ce samedi sur la N650 à Aubin-Neufchâteau. Le chantier se trouve 150 mètres plus bas en direction de Val Dieu. «C’est un gros boulot, et c’est pourquoi nous vous attendons nombreux le matin comme l’après-midi. Pas besoin d’être un Hercule pour participer, il y a aussi beaucoup de travaux légers. À 9h00: rendez-vous sur le parking de ‘la Chaume’. Par souci de sécurité, il est impératif de garer tous les véhicules sur le parking du restaurant. Il est situé sur un petit chemin qui relie la rue du Vicinal à la route de Val-Dieu. À 9h15: creusement de la tranchée (maximum 15cm) et placement des piquets. À 13h00: installation de la bâche et placement des seaux. Cette année, nous remblaierons la tranchée avec du sable».

Mieux vaut prévoir des habits de travail et un gilet fluo (obligatoire), des gants et des bottes ou bottines. «Quant au matériel utile pour ce chantier: bêche, houe, pioche, pelle, brouette… Pour les plus outillés, il serait fort utile d’apporter une masse et une barre à mine, une pince coupante et une visseuse avec embout PZ2. Si vous restez pour les deux étapes, n’oubliez pas de prévoir un casse-croûte».

Les commentaires sont fermés.