Stéphane Pauwels au coeur d’une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo) - lameuse.be

73

Univers > Foot

Stéphane Pauwels au coeur d'une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo)

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 25 Février 2017 à

Ce jeudi soir, dans l’émission « 100% Foot », sur W9, Stéphane Pauwels a fait une réflexion à sa collègue Carine Galli qui n’est pas passée inaperçu. Et voilà que le présentateur de la Ligue des Champions sur Club RTL est accusé de sexisme.

Tout est parti d’un débat autour de la saison de La Gantoise en Jupiler Pro League. Car si les hommes d’Hein Van Haezebrouck brillent en Europa League, ils ne sont que huitièmes en championnat. Stéphane Pauwels a donc tenté d’expliquer que les Buffalos ne réalisaient pas forcément une « mauvaise saison », vu que leur objectif était de se qualifier pour les Playoffs 1 et d’ensuite recommencer la lutte pour l’Europe et/ou le titre à (presque) zéro vu la division des points.

Quoi qu’il en soit, plus que son point de vue sur la saison des Gantois, c’est sa manière de s’exprimer à l’encontre de Carine Galli qui a provoqué pas mal de réactions. Après avoir expliqué à la charmante journaliste qu’elle « parlait de ce qu’elle ne savait pas », il n’a pas manqué de lui faire un petit tacle sur sa couleur de cheveux : « Je pense que votre cerveau de blonde ne comprend pas ».

Il n’en fallait pas plus pour choquer certaines âmes et provoquer de nombreuses réactions sur la toile. Plus tard dans la soirée, l’ancien chroniqueur de « La Tribune » a toutefois tenu à mettre les choses au point sur Twitter : « Pour ceux qui n’ont pas compris le 1er degré, Carine Galli, est une super copine et nous bossons depuis des années ensemble. c’est Une TOP ! », a-t-il posté.

Carine Galli, de son côté, n’a pas donné suite à cette réflexion. Et en ce qui concerne le classement de La Gantoise, elle reste sur sa position.

Voici les projets d'Arnaud Dewez et du MR à Dalhem

En début d’année, c’est devenu une tradition pour le MR dalhemois de souhaiter les bons vœux à toute la population.

René Degueldre, le nouveau président du Mouvement Réformateur de la section de Dalhem, a pris le premier la parole pour se présenter et saluer le bon travail déjà réalisé par Arnaud Dewez depuis le début de sa législature. « Mon premier travail consistera à mettre sur pied des rencontres citoyennes. Avec Arnaud Dewez et tous les élus, nous comptons aller à la rencontre de la population, village par village.

Cette démarche nous permettra de mieux connaître leurs attentes, leurs envies… mais aussi, les services à mettre en place, les transformations environnementales à réaliser… Notre programme comme nos futurs projets tiendront compte de ces rencontres citoyennes ».

Ensuite, Arnaud Dewez a pris la parole pour évoquer l’affaire Publifin et les rémunérations mirobolantes des mandataires de cette intercommunale. Le reste de son discours était consacré à tous les projets qui vont être entrepris. « Le bout du tunnel est maintenant une réalité, a-t-il expliqué. Pour une somme de 800.000 €, le tunnel de Dalhem va être réhabilité ainsi que les tronçons connexes pour y accéder. Dans ce même domaine de la mobilité lente, un piétonnier va voir le jour entre Visé et Berneau ».

Le bourgmestre a enchaîné avec les autres domaines comme le sport, l’environnement, le cadre de vie et l’ouverture d’une agence immobilière sociale. LEM 

Commentaires

  • Bonne initiative de communiquer avec la population et répondre à leur demande.
    Il y a des priorités qui diffèrent d'une à l'autre personne, il faudra faire des choix.
    J'aime cette idée. Merci.

Les commentaires sont fermés.