C'est la fin de la Maison du Tourisme de la Basse-Meuse

Dans le cadre de la rationalisation des 42 maisons du tourisme wallonnes imaginée par le ministre René Collin, la maison du tourisme de la Basse-Meuse est vouée à disparaître au 31 décembre 2016. À ce jour, les discussions sont toujours en cours, mais tout devrait se concrétiser dans les prochains mois.

Les communes de la rive droite de la Meuse comme Bassenge, Herstal, Juprelle et Oupeye ont décidé de rejoindre la maison du tourisme du Pays de Liège. Par contre, Blegny, Dalhem et Visé comptent se rattacher à la maison du tourisme de Herve. Il n’était pas question de perte d’emploi dans cette rationalisation. C’est pourquoi, Viviane Dessart, l’échevine du Tourisme de Visé et présidente de la maison du tourisme de la Basse-Meuse, est en pourparlers avec les représentants de la maison du tourisme de Herve afin de transférer les deux employés dans la nouvelle structure. Ces négociations sont d’ailleurs sur le point d’aboutir positivement ainsi que d’autres changements.

En effet, il se pourrait qu’une annexe du bureau de la maison du tourisme de Herve s’installe au Centre culturel de Visé, en lieu et place de l’actuelle maison du tourisme de la Basse-Meuse. Cette dépendance serait accessible au public les week-ends, les jours fériés et durant les vacances scolaires. LEM

 

Les commentaires sont fermés.