Le rendez-vous des nostalgiques des Bandas, c’est samedi

bandas, dalhemIl y a neuf ans, plusieurs centaines de festivaliers déambulaient dans la rue du Général Thys ainsi que dans la rue Fernand Henrotaux à pareille époque. Dalhem était devenu, le temps d’un week-end, le temple de la fiesta. De nombreux groupes s’étaient ainsi déplacés de France, d’Espagne, des Pays-Bas ou encore de Martinique afin de permettre aux Bandas de vivre une dernière édition hors du commun. Car depuis 2006, ce festival international fait partie de l’histoire ancienne. Pourtant, les amateurs de ce style de musique pour le moins jovial et festif se comptent toujours par centaines. Ces nostalgiques ont d’ailleurs rendez-vous ce samedi dans la prairie des vachettes, cet endroit où étaient organisées durant plusieurs années des courses landaises. En effet, une soirée en souvenir de ce qui faisait la fierté de la Commune est organisée à partir de 20h. Le public devrait à nouveau débarquer en masse car l’entrée sera gratuite tout au long de la soirée. Cette fois, les fêtards auront l’opportunité de ne pas entendre seulement un groupe, mais bien deux ! En effet, le Delirium Tremens Band de Dalhem ne sera plus seul à mettre le feu à la prairie. Le Houm Papa Band de Visé sera également présent. Bref, l’ambiance Bandas ne quittera pas Dalhem avant tard dans la nuit. Puis il sera déjà temps de refermer ce neuvième chapitre, « en espérant que le festival reprenne vie un jour », commentent certains amoureux de Bandas, avides de revoir des groupes de musique monter la Vieille Ville en jouant leurs productions personnelles... 

Les commentaires sont fermés.