Belle solidarité contre le cancer en Basse-Meuse!

relais, vieAu terme de la deuxième édition du Relais pour la Vie de Visé, 120.000 euros ont été récoltés. À cette somme, il faudra encore ajouter les bénéfices des stands qui devraient avoisiner une dizaine de milliers d’euros. Le tout sera versé à la Fondation contre le Cancer afin de financer les recherches dans ce domaine médical.

Quelque 1.400 participants, répartis en 39 équipes, ont pris part à ce « Relais pour la Vie 2015 ». Durant 24 heures, des membres de services-clubs, de comités des fêtes, de clubs, mais aussi des parents et amis de cancéreux ont foulé la piste d’athlé- tisme entourant le terrain de rugby de Visé. Ils ont marché, couru, promené bébé, accompagné un malade ou encore discuté tout en marchant avec un ami, mais il y avait toujours un participant de chaque équipe présent sur la piste.

Avant le départ de cette deuxième édition, le compteur affichait déjà 86.620 euros, contre 60.000 euros en 2014. Cette somme représentait le montant des inscriptions et les différents bénéfices des activités organisées préalablement, comme des soupers, des marches gourmandes, des soirées…

Sur le coup de 15h, ce sont les battants, les malades ou les anciens malades du cancer, qui se sont élancés sur la piste d’athlétisme pour un tour d’honneur. Durant 400 mètres, ils ont été applaudis par le public venu en nombre. Parmi les participants, Marie-Dominique Simonet. L’ancienne ministre avait démissionné de sa fonction suite à un cancer du sein. "Cette édition du Relais pour la Vie a encore rencontré un beau succès", affirme-t-elle. "Une magnifique ambiance pleine de solidarité. Des rencontres très enrichissantes et pleines d’authenticité".

Outre les animations, les démonstrations, les concerts, chaque équipe avait son stand, où le bien-manger et le bienboire étaient de rigueur. Tous ont pu déguster des pains saucisses, des sandwiches ou des mets plus raffinés, comme l’oie à l’instar de Visé. Ces festins ont été arrosés d’un verre de vin, d’une bière spéciale mais, à chaque fois, c’était pour la bonne cause, puisque les bénéfices iront dans les caisses de la Fondation contre le Cancer. LEM

Les commentaires sont fermés.