• La Basse-Meuse en émoi: une Oie Sauvage a pris définitivement son envol

    ss.jpgAprès avoir livré deux dernières prestations musicales de haut vol samedi, Philippe Steenebruggen est décédé la nuit suivante dans son sommeil. La mort à 51 ans de l’un des fondateurs du groupe « les Oies Sauvages » a ému toute la Basse-Meuse.

    Né à à Hermalle-sous-Argenteau, le Warsagien Philippe Steenebruggen a consacré une bonne partie de sa vie à sa passion : la musique. «  C’était l’un des membres fondateurs du groupe ‘les Oies Sauvages’. Il était déjà présent en 2001, soit au tout début de notre fabuleuse aventure  », explique Philippe Clerdent, l’un de ses meilleurs amis. «  Philippe était en grande forme. Je ne le sentais absolument pas fatigué. J’ai donc été surpris et très triste lorsqu’on m’a annoncé son décès dimanche matin  ».

    Outre la musique, Philippe Steenebruggen était également connu dans le microcosme politique dalhemois. Il appartenait en effet au parti ‘Renouveau’. De surcroît, celui qui est né le 16 mars 1963 gérait un magasin d’optique dans la rue des Francs Arquebusiers à Visé, la ville où il avait effectué ses études : il avait été élève au Collège Saint-Hadelin. Il travaillait ces derniers temps en compagnie de son fils, Virgile.

    Sur Facebook, les marques de sympathie et les témoignages de condoléances se sont multipliés tout au long de la journée.

    À noter que son corps se trouve au Funérarium Hauben – Nihant à Visé. Quant aux funérailles, qui précéderont l’inhumation au cimetière de Lorette à Visé, elles auront lieu à la Collégiale Saint-Martin jeudi à 11h dans la Cité de l’Oie.

  • L’Etoile gagne sans jouer, l’Elan et Warsage ont la possibilité de réagir

    football, elan, etoile, dalhem, warsageEn proie à de terribles problèmes sportifs, Minerois B, qui enchaîne les défaites cette saison au point d’être complètement largué au classement général de la série C, va à nouveau perdre trois unités ce week-end. Non pas sur la pelouse, mais bien sur le tapis vert, le club ayant été contraint de déclarer forfait pour la réception de l’Etoile Dalhem. « Nous n’avions pas d’autre choix », déclare avec énormément de déception Yves Terrade, le coach local. « Nous avions beaucoup trop de blessés et de suspendus pour ce dimanche après-midi. De surcroît, nous n’avions pas de gardien de but capable de jouer avec nous cette semaine. Comme chaque week-end, plusieurs juniors viennent renforcer mon équipe, il a fallu réaliser un choix. Le comité a décidé de faire l’impasse sur le match de P3C face aux Etoilés. Le point positif, c’est que nous ne prendrons pas une énième leçon de football. De plus, cela pourrait permettre à certains joueurs d’aller retrouver leurs potes qui ont décidé d’arrêter les frais en cours de saison afin de leur demander de revenir nous aider. En effet, la situation n’est vraiment pas simple. Il faut réagir » !

    Les clubs de l’Elan Dalhem et d’Elsaute ont donc la possibilité de créer peut-être définitivement  le trou sur le dernier de classe. Si les Dalhemois rencontrent une équipe de Soumagne capable du meilleur comme du pire, les Elsautois se déplacent à Aubel, une formation qui a ramassé une véritable leçon de réalisme la semaine dernière du côté de Blegny. Bref, il y a moyen de tuer une bonne partie du suspense dès demain.

    A noter qu’en P2B, Warsage se déplace à Melen, une formation de milieu de tableau à l’instar des Verts. 

    Coup d’envoi des rencontres à 14h30.

  • Une transhumance qui a attiré de nombreux curieux et quelques Dalhemois

    transhumance, Plusieurs habitants de la Vallée du Geer, la classe de Madame Anne de l’ECF d’Eben-Emael ainsi que de nombreux curieux venus aussi bien de Basse-Meuse que des Pays-Bas ont assisté à une étonnante transhumance hier. Sur le coup de 10h, une septantaine de moutons de la Montagne Saint-Pierre ont rejoint Glons à partir d’Emael, en passant par tous les villages de la Vallée du Geer, la via Jecore étant privilégiée. Au total, ils ont effectué un trajet long de plus de 10 km !

    Plusieurs haltes étaient prévues sur le parcours. Ce dernier était encadré par la police. Quant à Spallywood, une société de production vidéo, elle était présente pour immortaliser le moment. Il faut dire que les dernières transhumances datent des années 90. A part des cartes postales, les souvenirs de ces évènements ne sont donc pas légion dans cette région.

    Accompagnés de leurs chiens, Muriel et Francis de Rosa Canina ont dirigé la meute avec brio. « Les moutons doivent toujours être groupés », précisaient-ils avant le départ. Un coup d’envoi pour le moins compliqué, plusieurs bêtes ayant des difficultés à se concentrer vu le public qui les entourait. « Nous n’allons pas trop les bousculer. En effet, nous devons tout mettre en œuvre afin qu’ils gardent leur calme ». 

    Après une mise en route plutôt lente, les moutons ont rapidement trouvé leur rythme de croisière. Direction les étables où ils auront la chance de passer l’hiver. « Ils seront au chaud et auront tout le nécessaire pour se sustenter ». 

  • Saint-Nicolas à l’école de Dalhem

    saint, nicolas, Dalhem, écoleCe vendredi, Saint-Nicolas a décidé de s’arrêter à l’école communale de Dalhem. Tous les élèves recevront un présent du grand Saint. Ce dernier rendra en effet visite aux élèves de maternelle et aux élèves du primaire.

    Qui sait, les instituteurs et la directrice recevront peut-être également quelques friandises ?

  • Le Coq Mosan engrange un succès capital

    rugby, coq, mosan, berneauMagnifique victoire du Coq Mosan face à Schilde ! Spectaculaire, cette rencontre s’est terminée sur le score de 28 à 21 en faveur des locaux. L’équipe II a également battu ce même adversaire. Mais cette fois, sur un score encore plus impressionnant. Les Berneautois ont mis le feu dans l’arrière garde adverse et ont été tout bonnement parfaits en défense (36-0).

    Mauvaise nouvelle par contre pour l’équipe féminine qui s’est inclinée de très peu (8-12) face à Louvain. L’équipe II n’a pas su venger ce revers (défaite 12-21 face à la Hulpe). 

    A noter également le court revers des U19, battus 5-7 par Mons.